Le post nonchalant du dimanche (posté un lundi)

Moonlight a gagné 3 oscars !! jubilation !!!!! Je comptais vous parler de ce film puisque je l’ai vu à peine le jour de sa sortie et au final… le temps est passé et j’avais la flemme d’écrire puis il y a eu les Oscars et là on entend « and the award for best picture goes to… La La Land ! *le cast entier de La La Land monte sur la scène et commence à remercier toute la terre* Guys, guys, I’m sorry, no, there’s a mistake. Moonlight, you guys won best picture »……… wait what??

tumblr_om1n5kf5la1r2pp2to1_250

Steve Harvey bis? c’était un peu gênant, incompréhensible, fort en émotions mais ABSOLUMENT GENIAL. Ce film est une pépite, le mérite amplement et c’est historique qu’un film joué par un cast entièrement noir remporte un Oscar, du jamais vu, qui plus est un film qui représente la communauté LGBTQ noire américaine, c’est BEAU je suis fière. (et si vous ne l’avez pas vu, foncez!!)

494493 Barry Jenkins

Sinon en ce moment j’ai très envie de voir Les Oubliés (encore un super film qui parle de la guerre, étant fan d’Un Long Dimanche de Fiançailles et de Frantz j’espère que celui-là sera aussi beau et touchant même si c’est pas du tout le même genre), Split, Lion et beaucoup beaucoup beaucoup d’autres, aller go dépenser tout mon argent au ciné bye

Dimanche 5 mars 2017. 14h27. Je décide enfin de rouvrir l’onglet brouillons, parce que malgré la charge de travail qui commence à me peser sur la conscience, le blog ne quitte pas mon esprit. J’ai envie de vous parler. En plus j’ai fait pas mal de choses sympas récemment : beaucoup surfé sur le net (maybe un futur article sur mes coups de coeur vidéo/images/blogs ?) et j’ai aussi pas mal lu, vu quelques expos, revu des amis…

Le livre que je lis en ce moment (que j’aurais sans doute fini à l’heure où cet article sera posté tbh il me reste un seul petit chapitre) c’est Le Livre Sans Nom, d’un auteur anonyme. Ultra mystérieux et super intéressant, non ?? On doit faire une fiche de lecture sur un polar pour mon cours de culture générale alors quand je suis tombée sur ÇA, je n’ai pas hésité. N’étant pas très fan du genre policier, il me fallait un truc original, qui me stimule/donne vraiment envie de m’y plonger. En toute honnêteté, j’ai quand même pas kiffé dés les premières pages, ça reste un polar avec tout ce qui va avec : de la violence, de la vulgarité, une écriture assez banale et des personnages bien clichés. Mais j’ai aimé, j’ai lu les 500 pages en un peu plus de 2 semaines (un exploit pour une lectrice lente comme moi, malgré mon amour pour la littérature, c’est souvent un long process lol) et j’ai même adoré les plot twists des 50 dernières pages… dans le métro j’étais comme ça devant mon livre :

tumblr_ny63zts4qk1rmwkrto1_500 tumblr_om2scjerno1qe8lb8o1_500

In other news, dans 3 semaines je pars à Bordeaux, avec presque toute ma classe à l’occasion d’un évènement/concours qui réunira des étudiants d’IUT d’un peu partout en France. En soi ce n’est pas tant pour ça que j’y vais (bien que ça ait l’air super cool, et ça va l’être), mais je saute sur n’importe quelle occasion tant que ça me permet de bouger un peu et de me changer les idées lol (et de voir les amis que je ne vois pas souvent, jeanne jtm). Puis je vais aussi à Bruxelles pendant les vacances de pâques!! pour voir ma cousine (qui étudie là-bas), j’ai hâte de découvrir la Belgique (et d’entendre plein de belges parler). Viendra ensuite Amsterdam cet été, avec mes cousins encore une fois (petite réunion comme à Londres l’année dernière wooo). Plutôt cool.

giphy

J’ai aussi trouvé un stage!! Au départ je ne voulais pas trop en parler parce que je suis le genre de personne qui aime bien avoir ses petits secrets, qui n’a pas l’habitude de raconter sa vie mais cette fois je suis si excitée que voilà, je me dois de le partager. Mais bien sûr on reste discret sur les réseaux sociaux et sur internet donc vous ne saurez donc pas où exactement je vais passer mon mois de juin mais sachez que c’est super cool, totalement en accord avec ce que je veux faire et que je vous en ai déjà parlé sur le blog hihi

giphy2 giphy5

En parlant de ce blog, bientôt 4 ans de joyeuses aventures, les gars!!!!! (et bientôt mes 19 ans wow can you believe i’m getting old) Merci d’avoir été là, aller, on tient bon, je vous aime changez rien

zoubi

tati out

200

why travelling is so good for you (or at least for me) + summer videos!!

Pour la première fois de ma vie, je suis partie en vacances seule, sans adulte, avec une amie. (scroll down for english)

Je ressens toujours le besoin de voyager. Découvrir le monde, en apprendre plus sur les autres et sur moi-même, m’aventurer en terre étrangère, voir comment on fait la fête ici, comment on célèbre un mariage là, comment on travaille plus loin, comment on parle, quel genre de musique on écoute par là-bas… je le dis souvent, surtout ici sur le blog mais j’ai soif de tout ça, j’ai soif de connaissance du monde. Et je fais mon maximum pour satisfaire cette envie, parce que ça me rend heureuse, vraiment. (so cheesy)

unspecified unspecifiedf

Comme je le disais, cet été je suis partie presque seule. Et ça, les gars, c’était la liberté. (presque totale puisque je n’étais que presque seule)

Mais, pour une raison quelconque, je sais que je n’ai pas vécu le truc à fond. C’est comme si j’avais été déçue de l’aventure, alors que non, vraiment pas. Enfin… j’ai ressenti la même chose lorsque j’étais à Londres. Je rêve d’aller partout, j’entends tellement parler de tel ou tel endroit, puis je fais mes plans, je réserve mes billets, en parle à tout le monde, fais mes valises et puis quand j’y suis… c’est pas pareil. Le fait est que je me rends très bien compte que j’y suis, et je me sens terriblement chanceuse et reconnaissante (#blessed), mais il y a quelque chose qui fait que je ne profite pas à fond, j’ai des moments de battement, entre deux « putain je suis à Berlin/Porto/Lisbonne!!!!!!!!!!! », entre deux bars super cools, entre deux photos ; c’est comme si j’étais absente. Alors que j’ai tout pour être surexcitée à longueur de journée, je ne le suis pas. C’est limite si je ne fais pas la gueule. Disons que j’ai du mal à montrer mes émotions en général, ou je ne ressens rien la plupart du temps ou encore je ne sais juste pas comment réagir du coup je ne réagis pas, ça oui bon, de toute façon ça n’étonne plus personne (cold hearted bitch here). Mais je crois que, dans une certaine mesure, je suis vraiment déçue (c’est pas le mot). Je me surexcite tellement toute seule avant de partir que, une fois que j’y suis, je vois que c’est différent de ce que j’avais imaginé. Différent certes, mais pas forcément mieux ou pire, juste… différent. Du coup je suis frustrée. (c’est le mot que je cherchais!!!!) Ça ne m’empêche absolument pas de passer de très bons moments, encore heureux, mais ce serait sans doute encore MIEUX si je n’étais pas frustrée lol mais bon, nobody’s perfect comme dirait hannah montana, et aucune aventure n’est à 100% réussite et parfaite, normal.
En fait tout ce que je viens d’écrire là n’a presque plus vraiment lieu d’être mais je me suis ouverte à vous. Et puis comme ça vous ne serez pas jaloux en regardant les photos et vidéos de mes vacances avec Sofiya parce que vous saurez que c’était loin d’être parfait. On s’est même disputées et je pense qu’on ne repartira pas de si tôt à deux pendant autant de temps mais c’était cool, vraiment très cool.

Voyager permet notamment d’en apprendre plus sur soi. C’est une aventure à part entière et quand on part avec des amis c’est encore PLUS le cas. On se perd, on se prend des amendes de 60€ dans le métro berlinois, on s’engueule pour des broutilles du quotidien, on mange trop, on monte dans des bus noctiliens au hasard, on se fait aborder par des gens bizarres, on prend une photo dans chaque photobooth qu’on trouve, on cherche désespérément une soirée cool, finissant par boire un cocktail bien chargé dans un bar vide et avec une musique trop forte, on commande des plats au restaurant qu’on regrette deux minutes plus tard, on fait 30 kilomètres à vélo en une journée, on va à un concert gratuit d’un groupe portugais puis on attend toujours « la prochaine chanson » car c’est « la seule qu’on connaît », on pleure dans la rue parce que le serveur était trop gentil et qu’on réalise qu’on lui a mal parlé, on a des problèmes d’argent, on se rend compte qu’on est nulle au bowling, on prend un avion d’une ville à une autre parce que le billet ne coûtait que 10 euros, on croise des gens de sa classe (à paris) dans un café à berlin alors qu’on était perdue, on visite la villa de ses rêves qui en fait est un musée,  on assiste à un karaoké qui est plutôt un concert à l’air libre avec plus de 1000 personnes qu’autre chose, on voit un prof pleurer devant tous les élèves de son école car il part à la retraite, on va dans un restaurant dont la musique aux toilettes a été remplacée par une douce voix qui raconte l’histoire de Peter Pan, on dort dans le même dortoir qu’une dame de 50 ans qui laisse une poignée de sel sur le banc avant de partir…

(ENGLISH VERSION)

For the first time in my life, I traveled alone (aka without any adult) with a friend.

I always feel the need to travel. It something that takes my guts, i live for discovering the world, learning about others and myself. To venture in a foreign land, see how we party here, how one celebrates a wedding there, how they work further, how they speak, what kind of music people listen to over there is so fascinating and important to me… I often talk about it, i know, especially here on the blog but I thirst for all that, I thirst for knowledge of the world and I do my best to satisfy this desire , because it makes me happy, basically!

capture-decran-2016-09-04-a-21-25-09 unspecifiedb

As I said, this summer I went on holidays almost on my own. And that, guys, was freedom. (almost true freedom, since I was almost alone)

But for some reason, I know I have not lived the thing thoroughly. It is as if I had been disappointed with the adventure, whereas i know i wasn’t, really not. I mean… I felt the same when I was in London. I dream about going somewhere, I hear so much about this particular place, then I make my plans, book my tickets, talk about it to everyone, pack my bags and then when I am finally there… it’s just not the same. The fact is that I realize very well that I am there, and I feel terribly lucky and grateful (#blessed), but there is something that I did not fully enjoyed, I have blank moments, between two « damn I’m in London / Berlin !!!!!!!!!!! » between two super cool bars, between two photos; as if I was absent. While I have every reason to be excited all day long, I’m not. Let’s say I hardly show my emotions in general, either I feel nothing most of the time or I just do not know how to react and I’d rather not respond, okay, that doesn’t surprise anybody (cold hearted bitch here). But I think, to some extent, I am in fact a bit disappointed, but that’s not the word.  See, I get sosososo excited before leaving that once I am there, it’s different from what I had imagined. Different, not necessarily better or worse, just … different. So I’m frustrated. (That’s the word I was looking for !!!!) It does not prevent me from spending a great time, though!
And well, now you won’t be jealous looking at the pictures and videos of my vacation with Sofiya because you will know that it was far from perfect. We even argued one time, got on a bit each other’s nerves and I do not think we will go on holidays together that early (at least not just the two of us for so long) but it was cool, really cool.

To travel enables to learn more about oneself. It is a real adventure, and when we share this with friends it is even MORE of an adventure. You get lost, take fines of 60€ in the Berlin metro, argue for trifles of everyday life, eat too much, take random night buses, get approached by strange people, take a picture in every Photo Booth you see, desperately search for a cool party and end the night with a loaded drink in an empty bar with loud music, regret ordering a dish two minutes later, bike 30 kilometers in one day, go to a free concert and wait until the « next song » because it is « the only one you know », cry in the middle of the street because the server was way too nice and you realize you spoke badly to him, have money problems, realize that you’re bad at bowling, fly from one city to another instead of taking the train like everyone because the ticket was only 10 euros, meet people of your class (from Paris) at a café in Berlin when you were lost, visit the villa of your dreams which is actually a museum, attend a karaoke which is rather a concert in the open air with more than 1,000 people than anything else, see a teacher tear up in front of all the students of his school because he is retiring and they offered him presents, go to a restaurant whose music in the toilet was replaced by a soft voice that tells the story of Peter pan, sleep in the a dormitory with a 50 years old lady who leaves a handful of salt on the bench before checking out of the hostel…

CHECK SOFIYA’S TUMBLR FOR MORE PICTURES

xoxo

(goodbye dear summer holidays, hello university)

 

WEEK-END GETAWAY IN LONDON (+ vlog!)

Déjà deux semaines que je suis allée à Londres et je ne suis que maintenant en train d’écrire le fameux article, bon….. (who cares anyway j’avais dit que j’avais pas de règles pardi, ici c’est chez moi ok) (j’écris ça alors que je devrais être en train de faire mon dm d’histoire euro hein quoi quel dm)

Quand on me demandait avec beaucoup d’enthousiasme comment était mon week-end je répondais, un peu moins enthousiaste: (très) pluvieux, (très) fatiguant et (trop) rapide mais très cool, avec beaucoup de nourriture mais aussi beaucoup (trop) de marche à pieds. Autant vous dire que j’étais mitigée, et pas si triste de rentrée sur Paris le lundi après-midi en fait. Je crois que j’étais claquée et que je m’attendais à autre chose, et je crois aussi que la pluie et le vent nous avait un peu déprimées (ma cousine et moi). En vrai on a adoré. On était libres. (mais sommes-nous réellement libres ? ne sommes-nous pas esclaves de nos désirs, soumis à notre inconscient ?)

Réveil vers 6h samedi matin (ouch), le train était vers 8h30 et il fallait y être minimum 30mins à l’avance pour l’enregistrement et bla bla bref nous voilà dans le métro, ligne 5, direction gare du nord. En arrivant vers 7h50 je comprends que… notre train est à 8h04 et pas à 8h34 ah bon d’acc bravo tati ça commence bien ta vie d’adulte libre et responsable
Passons l’histoire du policier qui ne connaît apparemment pas les cartes d’identité portugaises et passe littéralement 5 minutes à les reluquer sous toutes les coutures, avec une lampe de poche et une loupe, passons aussi les 3h de trajet ennuyantes, allons directement au vif du sujet : on arrive à Londres!! c’est la première fois de notre vie qu’on met les pieds en Angleterre, dés qu’on sort du train on commence à parler avec un accent british parce que bon il faut se mettre dans le bain. On est toutes excitées, la gare de St Pancras est sublime, on est grave perdues mais en quelques minutes on repère la rue où se situe notre auberge — thank you google maps, always there for us — c’est tout près! on repère assez vite le nando’s, le macdo, le starbucks ET le prêt-à-manger littéralement à la suite, on remarque aussi plutôt vite que les feux piétons sont extrêmement lents et que personne n’en a rien à foutre anyways (comme à Paris en fait sauf que là madame ne fait pas la folle car les voitures arrivent de l’autre côté, eh! et que c’est dangereux quand on est un peu duper comme moi)… L’auberge semble assez modeste mais bien, le réceptionniste chauve nous accueille de manière très neutre en nous autorisant à poser nos valises pour aller visiter la ville sans être trop encombrées (check-in seulement à partir de 14h). Aussitôt dit aussitôt fait, on file retrouver mon cousin à Oxford Circus! Sur Maps, ça avait l’air relativement proche, mais… au bout de 15 minutes de marche on se rend compte qu’on aurait mieux fait de prendre le métro pour deux ou trois stations. On s’embarque donc dans un bus au hasard, en espérant qu’il nous emmène au bon endroit (bingo!) et on arrive même quelques minutes avant l’heure prévue.

P1090961 P1090933 P1090911 P1090909 P1090877 P1090844 Capture d’écran 2016-04-08 à 19.56.24

Je vais pas vous raconter tout dans les détails, ceci était donc l’intro détaillée, next on a eu/vu :

samedi: Topshop – resto italien – Big Ben – retour pour un vrai check-in à l’auberge – courses – Shoreditch – tempête – ennui au Starbucks en attendant que le temps se calme – rencontre avec le meilleur ami de mon cousin – promenade sous la pluie – bar/club (à 20h30 lol) duquel on a été limite virés parce qu’on voulait poser nos sacs et qu’ils n’avaient pas de vestiaire – SohoPicadilly Circus – donuts <333 – dodo

dimanche: Camden Town (il y avait beaucoup trop de monde c’était terrible ugh) – moment de battement (on s’est perdus…..) – Tate ModernSaint Paul’s cathedral – retour à king’s cross – nando’s – Buckingham PalaceCovent Garden – marcher marcher marcher marcher marcher encore et toujours sous la pluie – ah tiens mais ce serait pas Trafalgar Square, ça? – marcher marcher encore – plein de lumières!!!! eh c’est Leicester Square!! – moment de battement posées au burger king (sans consommer mais who cares) afin de reposer nos pauvres pieds en compote – Picadilly Circus TO GET THE DONUTS ONCE AGAIN – back to bed

Lundi matin on s’est réveillées un peu tôt et… on est retournées à Topshop lol (on a une excuse!! ma cousine voulait acheter le pantalon qu’elle avait failli acheter samedi et on était obligées de faire une jolie photo dans le photobooth du sous-sol hehe) et on s’est promenées en bus, et on a vite dû quitter les doux premiers rayons de soleil londonien. Check-out de l’auberge avec un joli réceptionniste qui parlait le portugais et nous voilà déjà retour à la gare de St Pancras…

P1090843 P1090825 P1090822 P1090813 P1090810 Capture d’écran 2016-04-08 à 19.57.38

Sans oublier, entre tout ça, les très nombreux trajets de métro (underground, sorry) et les kilos de bouffe/chocolat.
Et à notre retour sur Paris, on a été accueillies par… la pluie. qui mouille. et le vent. beaucoup de vent.  :-))))))))

voici le « vlog » que j’ai tenté de faire et dont la qualité, déjà pas géniale de base, a été massacrée par youtube… j’en suis pas super super fière enfin si mais j’ai fait ça pour montrer à mes amis proches et à ma famille donc pour des gens normaux extérieurs ça doit être super chiant parce que c’est un peu long (enfin ça va hein 6 minutes ça me paraît raisonnable) mais j’ai la fLEMME de refaire le montage pour que ce soit plus adapté à un public disons plus large et plus difficile donc merde (la vidéo n’est pas publique donc pas dispo sur téléphone mobile peut-être même pas sur tablette j’en ai aucune idée déso ah et aussi c’est pas disponible du tout en Allemagne je crois, à cause des droits sur la musique……..) MAIS dites moi (sincèrement) ce que vous en pensez!! critiquez moi! please! lache un comm’ et n’oublie pas de mettre un pouce vert lololol

bye London, i hope to see you soon, thank you for all the memories

xoxo

tati and sofia

« you can speak 5 languages omg wow!!!! »

fun fact : je suis polyglotte. Il est vrai que j’ai un avantage : j’ai la double nationalité, je baigne dans deux cultures à la fois donc je parle deux langues depuis que… depuis que je sais parler en fait, ce sont le français et le portugais. Enfant, j’ai vite commencé à m’habituer à une autre langue : l’anglais. Et ce grâce à internet (premier ordinateur familial arrivé quand j’avais 9 ans) à travers les vidéos interviews de mes stars préférées, les chansons que j’entendais à la radio et dont je voulais apprendre les paroles, les films en VO au Portugal tous les films qui passent à la télé sont en version orgininale sous-titrée donc j’avais pas vraiment le choix quand j’étais en vacances, etc… En sixième, j’ai intégré la classe bi-langue allemand parce que ça m’intéressait, je trouvais ça fun d’apprendre encore une autre langue, puis je ne connaissais pas du tout cette culture et j’avais j’ai encore lol de la famille au Luxembourg, en Suisse et en Allemagne donc pourquoi pas! Pas de regrets, en plus mes profs au collège étaient vraiment bien, j’avais des bonnes notes et ça m’a permis de faire un échange scolaire en Allemagne (en quatrième) dont je ne garde que des bons souvenirs (et je suis toujours amie avec ma correspondante aww). Arrivée en seconde, un nouveau challenge yayy voilà tati en option italien parce que yolo et là pareil, aucun regret, c’est une très belle langue, plutôt facile en plus, j’ai fait non pas UN mais DEUX échanges en 3 ans, j’ai de bonnes notes — ça ressemble pas mal au portugais donc c’est cool mais ça peut aussi m’induire en erreur parfois vu que je finis par confondre les deux lol heureusement que je fais pas espagnol sinon wow — donc « tout roule » comme dirait Héraclite petite référence philosophique pour montrer à quel point je suis intelligente oh mais quel être pédant je fais oh et en plus j’utilise des mots compliqués wow how impressive
Et voilà. Ça fait 5 langues en tout. Je suis loin d’être bilingue en italien, allemand n’en parlons pas (c’est DIFFICILE, OK? en plus les cours c’est chiant et les profs sont chiants, merde) mais c’est le but, parler 5 langues parfaitement ce serait vraiment cool. Mais c’est pas si dur, je compte m’améliorer et même pourquoi ne pas apprendre d’autres langues encore (le russe m’attire pas mal, je sais pas pourquoi, surtout que ça a l’air vraiment très difficile pour le coup, avec un alphabet différent ugh)

C’est super important de parler beaucoup de langues justement pour avoir plus de connaissances sur le monde et pour mieux communiquer entre humains, et il ne faut surtout pas laisser de côté les langues apprises à l’école une fois qu’on en a fini avec les études parce que ça au moins c’est quelque chose qui nous sert toute la vie, pas comme d’autres matières sur lesquelles on peut clairement cracher hm :))))

fun fact: i am a polyglot. Although, consider that i have a huge advantage : i have two nationalities, i live in between two cultures ever since i was born and i can speak french and portuguese since i can talk, basically. But as a child, i quickly got used to another language : english. I would try to learn the lyrics of my favorite songs, watch interviews of the artists i was a fan of, watched movies with subtitles in portugal every movie is in the original version so i kinda had no choice when i was there on holidays, etc… when i was 11, i decided to join the german « bilingual class » (not bilingual at all, just a class with english AND german) because i thought it would be another challenge and it could be fun, and when i got into high school, tati here decided to take italian class as an optional class because you know, yolo. 
That makes 5 languages. I am so far from being fluent in italian, even less in german (it’s HARD ok, and classes and teachers are boring af) and not quite perfect in english but i believe that i will get there one day, that’s the goal, to speak 5 languages fluently would be really cool, right ? would even be nice to try something totally different, like russian or japanese or idk but it is so important to speak more than one language, i don’t know first because it’s fascinating but because it opens us so many doors and we can try and understand the world better, and just communicate more!

« comment tu fais ?? » voici quelques bons conseils from me to you (conseils persos mélangés avec des idées citées dans la vidéo) :

– regardez tout en v-o. tout. même des documentaires en woloff, pourquoi pas.

– écoutez des chansons dans la langue voulue, ou même la radio étrangère c’est super cool et ça habitue votre oreille + regardez la télé aussi!! quand on a une box on a souvent 83629 chaînes un peu inutiles (genre la 643, vous savez ce que c’est?????) et bien figurez vous que bon nombre sont des chaînes internationales ou étrangères, il y a par exemple toutes les Rai italiennes (j’ai écrit raai et c’est marrant rrrrrraaaaaiii bg izi), Al Jazeera, NBC News et tout le tralala c’est nice

– cherchez des youtubeurs étrangers, ça peut être sympa et puis vous apprendrez la langue parlée couramment voire le langage des jeunes, beaucoup plus pratique/intéressant que ce qu’on apprend bêtement par coeur en cours

– changez la langue de votre portable. c’est facile, en principe vous ne serez pas trop trop perdus si vous connaissez déjà bien votre portable. (c’est marrant parce que du coup toutes les applications changent aussi) (je l’ai fait ce matin j’ai tout mis en portugais et j’avoue que je me suis toujours pas habituée à lire « zfneksjd curtiu seu tweet » au lieu de « cbzjsv a aimé votre tweet »)

– quand vous voyagez : lisez tout ce que vous pouvez genre les menus au resto, les panneaux de circulation, les notices, regardez les infos, et achetez des magazines étrangers!! (même si vous ne comprenez rien, j’ai un vogue espagnol et deux ou trois magazines people allemands et gros lol je me suis contentée de lire/comprendre les gros titres… mais c’est déjà ça eh)

parlez à des étrangers, trouvez des correspondants!! c’est génial d’avoir des correspondants chez soi même si c’est aussi un peu gênant parce que du jour au lendemain un inconnu débarque chez toi et tu te forces à faire la conversation et puis t’es 24h sur 24 avec cette personne et y a toujours ce moment awkward très silencieux entre le goûter et le dîner parce que bon vous avez rien à vous dire pardi mais même des correspondants online ça se trouve très facilement (studentsoftheworld.com les gars! je vous en ai déjà parlé rapidement enfin disons plutôt que je l’ai mentionné mais vraiment c’est un très bon « réseau » parce que tout le monde est là pour la même raison : faire des rencontres) et ça permet d’en savoir plus sur telle ou telle culture…

MY ADVICE ON HOW TO LEARN A LANGUAGE (my own but also, obviously, advices from the video up above) :
– watch every movie/serie in their original version!!
– listen to foreign songs and look at the lyrics or listen to foreign radios!! (educate your ears) or even watch foreign tv/news !! change the language settings of your phone (if you’re used to your phone it shouldn’t be a problem but it’s funny to read for example « bhsfje curtiu sua foto » instead of « fjzelkf liked your picture » at the beginning)!!
– search for foreign youtubers!! (+ you’ll get to learn the language that is oftenly spoken or even slang, which is much more practical and fun than what you learn in class ugh)
– when you travel : read everything you can!! (road signs, random adds, magazines, menus at the restaurant) and last but not least : talk to strangers!! it’s really easy to find pencils whether it is through specialized sites like studentsoftheworld.com or just social media in general, we’re connected to the whole world so we should make the best of it!

VOUS SAVEZ POURQUOI J’AI EU ENVIE D’ECRIRE CET ARTICLE ?

CE GENRE DE VIDEO AHHHH j’aDORE j’adore j’adore (en plus ils sont trop mimis et trop beaux)
Sérieusement je suis tombée en AMOUR de cette chaîne, DamonAndJo. Ils sont géniaux, vraiment, j’ai dû regarder la moitié de leurs vidéos en 24 heures, celles en anglais, en portugais et en français et vraiment pleins de leurs trucs parce que tout est intéressant (et je suis trop contente de tout comprendre et ils m’impressionnent énormément, surtout Damon, et son accent brésilien est trop cute!). C’est une aubaine pour une fille comme moi qui a soif de voyages, de culture et qui aime parler plein de langues et rencontrer des gens et tout et tout; ils me motivent à m’améliorer (en langues) et surtout à VOYAGER parce qu’ils voyagent énormément, et donnent des petits conseils, des bons plans ou montrent juste leurs aventures et wow. Ils expliquent même comment ils font pour voyager autant et économiser pour ça, ils donnent des minis cours de langues (genre ils expliquent le verlan ou parlent des mots français « imprononçables pour les ricains »), et puis ils sont rigolos, quoi! Leur chaîne est originale, enfin je veux dire par là que leur contenu est vraiment intéressant et enrichissant, ça change de beaucoup de youtubers inutiles qui traînent partout sur la vlogosphère. Mot de la fin d’une forceuse comme moi : toutes leurs vidéos valent la peine donc foncez!! (et ils viennent de lancer une sorte de mini série qui s’appelle « Dare To Travel » et j’ai hâte de voir tout ça hihi)

this kind of video and this channel specifically made me write this article, i am so in love with DamonAndJo ahhh pls watch every single one of their videos, that is all i have to say lol

xoxo

stay smart

tati

SUMMER IN PARIS : WHAT TO DO ?

Quoi de plus logique que vous poster un article sur l’été en ce jour de canicule ? (je l’avais écrit pour le journal de mon lycée il y a quelques temps mais j’ai décidé de partager avec vous hihi)

Vous avez l’habitude de passer vos 2 mois et demi de vacances à voyager entre l’Indonésie, la campagne et la maison de plage de la copine, mais cette année horreur : vous allez passer au moins une semaine à Paris!!!!!!!!!! Tati à la rescousse. En tant que personne qui passe la moitié de son été ici, je vous balance là une poignée de trucs super cool à faire, vous verrez que Paris en été c’est vraiment pas si mal que ça.

I love making fun of people who are like « oh my god I’m going to spend two long weeks in Paris I don’t know what I’ll do, ugh sooooo boring » so here is a list of a few cool things to do, whether you are a tourist or a pure Parisian born and raised. Super Tati is here to help you out ! I’m the good person to help because I spend half of my summers here so yeah here you go :

tumblr_nphdcsgcma1sm1lcao1_500

se promener un peu partout, tout le temps, se perdre, aller au café : sortez, faites les touristes, allez à Montmartre, faites un tour en bateau mouche, testez de nouveaux petits cafés à Saint-Germain, posez-vous sur le Champ de Mars (observez les touristes, OBSERVEZ je vous promet c’est parfois très drôle, ah et comptez le nombre de kékés qui tapent la pose swag devant la Tour Eiffel), prenez des photos, sortez le soir, découvrez un tas d’animations et de concerts gratuits proposés partout dans la capitale.

– walk around, everywhere and nowhere, get lost : get out of your apartment, pretend you’re a tourist (or act like one, if you really are one), go to Montmartre, take the bateau mouche, try some new cute cafés for example in Saint-Germain, sit down in the Champ de Mars (and make fun of people striking a swag pose in front of the Eiffel Tower), take a lot of pictures, discover a bunch of cool stuff Paris offers during the summer, like big games, sport events or free concerts !

tumblr_na0uvvsWEC1qjjo6co1_540

⊕ aller à un festival : le Fnac Live Festival, ça vous dit quelque chose ? Ca se passe mi-Juillet (rdv du 15 au 18 Juillet), au beau milieu de Paris – plus exactement juste devant l’Hôtel de Ville – ça rassemble beaucoup de gens, il y a de bons artistes, et : c’est totalement gratuit et ouvert à tous ! J’ai découvert ça l’année dernière pourtant c’est pas très discret comme truc, et plutôt bruyant et je peux vous dire que ça m’a marquée, et j’ai pu voir par exemple MØ, Fauve, Georgio, L’Entourage, Ben L’Oncle Soul, Arthur Beatrice, Gaëtan Roussel (je ne dis pas que j’aime tous les artistes cités là, loin de là)… Les concerts commencent aux alentours de 16h, et les artistes s’enchaînent (les plus connus faisant le dernier show, logique), la place est bon-dée, on a presque du mal à croire qu’on est encore à Paris ! Sinon il y a aussi le Holi One Colour Festival, le 4 Juillet, payant cette fois-ci (comptez entre 22 et 32€), avec une super ambiance et bataille de peinture en mode Color Run, ou encore les Solidays (du 26 au 28 Juin), le fameux Rock-en-Seine (du 28 au 30 Août)… il y en a tout le temps et pour tous les goûts !

– go to a festival : Fnac Live Festival, ever heard of it ? Well it takes place mid-July (from the 15th to the 18th to be precise), right in the middle of the city, it gathers loads of people and it has a few good artists playing, and it is totally free ! Other than that, there is the Holi One Colour Festival, July 4th (not free, this time), or the Solidays (from June 26th to June 28th), Rock-en-Seine (August 28th to August 30th)… so many, for every music taste !

tumblr_nph71zsAl01sfehquo1_500

⊕ voir des expos : Paris est une ville géniale pour ça, on a la chance d’être entourés de culture, y a des centaines de trucs à voir et puis c’est gratuit pour les étudiants, aller, passionnez-vous ! Le Grand Palais, le Centre Pompidou, la fondation Louis Vuitton, le Palais de Tokyo, le Louvre, ou même les ateliers du 59 rue de Rivoli… J’y serais encore l’année prochaine si je devais vous faire une liste des expos « in » absolument à voir (bah toutes, en fait), mais vraiment, même si vous hésitez, ou que vous n’aimez pas les musées parce que « c’est chiant » (vous n’avez juste pas encore vu d’exposition géniale qui vous a vraiment plu et pris par les tripes, c’est pour ça qu’il faut en tester plusieurs, my friends).

– go to a museum, visit galleries : Paris is a wonderful city, with so much culture everywhere. The Grand Palais, Centre Pompidou, Louis Vuitton Foundation, Palais de Tokyo, the classic Louvre, even the cute ateliers at the 59 rue de Rivoli, etc…

tumblr_n74jl5hJaW1sxzmu0o1_500

bronzer (au parc) et aller à la piscine : bon, pas la peine de sortir le bikini pour le parc mais posez-vous sur la pelouse du Luxembourg, musique dans les oreilles, ça fait un bien fou! à défaut de la plage… Ah j’oubliais, sinon il y a bien sûûûr Paris Plage, du 17 Juillet au 19 Août, si vous voulez du sable, des petites animations et des enfants qui gueulent. Et puis pour le bikini, on a des piscines sympas comme tout (oui oui, ça existe à Paris, et ça ne sert pas que pour les vieux cours de piscine….) ! Et même des piscines extérieures waouh ! Je pense par exemple à la Butte aux Cailles, ou Joséphine Baker, sur la Seine.

– get tanned : ok, no need to get your bikini out but lay down in the grass of some park, like the Jardin du Luxembourg, it feels so good ! Oh, and in August there’s Paris Plage from July 17th to August 19th, like a mini beach near the Seine, so if you want sand and little activities… oh and kids, a lot of kids. Or you can just go to the pool (yes there are pools in Paris!!!!!), even better if it is an outside pool ! For example there is a very nice one by the Seine, called Joséphine Baker.

piscine-josephine-baker

⊕ tester le cinéma en plein air : non, ça n’existe pas que dans les films américains, c’est un vrai truc : le « cinéma au clair de lune » fête ses 15 ans, du 31 Juillet au 10 Août, et projette gratuitement un peu partout dans Paris, l’occasion de (re)découvrir des films ET de nouveaux quartiers et pourquoi pas de rencontrer des gens ? who knows ?, et puis à la Villette aussi, cette année le thème est Adolescence (ho ho), et ça se passe du 23 Juillet au 24 Août. Pour plus d’infos (et les programmes ahh), Google est votre ami !

– drive-in cinemas : no, it doesn’t exist only in American movies, apparently it’s a real thing, even in Paris, and I CAN’T WAIT TO TRY IT. Google it if you want to know more !

tumblr_mvlxhnDv6H1r4nr6uo1_400

Si même avec tout ça vous vous ennuyez, et bien… regardez des séries ! dormez ! mangez ! prenez un livre ! révisez ! Et surtout arrêtez de vous plaindre !

bisous bisous

WHEN IN ROME…

IMG_20150313_180431 IMG_20150311_151520 IMG_20150311_180101

Comme vous le savez sûrement si vous me lisez régulièrement, j’étais en Italie du 9 au 16 Mars, plus particulièrement à Rome et aux alentours. J’y étais avec mon lycée, dans le cadre d’un échange, et bien évidemment j’ai adoré, les échanges – scolaires ou autres – sont toujours des expériences i-nou-bli-ables ! Je ne connaissais rien de cette ville à part peut-être le Vatican et le Colisée, ah! et la fontaine de Trevi que l’on voit dans tous les films à l’eau de rose haha, et j’étais toute excitée d’y aller, rien que le voyage en avion me rendait euphorique (j’adoooooooore les aéroports et prendre l’avion ohlala ironique quand on sait ce qui vient de se passer avec cet avion allemand dans les Alpes hm rip beautiful souls) , et puis être avec mes amis, apprendre à connaître un peu mieux nos correspondants (avec qui on a vraiment beaucoup rigolé et tissé des liens, j’espère les revoir aw), manger des glaces, de la pizza, entendre parler italien 24 heures sur 24 hihi

IMG_20150310_134649

   Il faut savoir que pour préparer notre voyage, on avait chacun dû présenter un monument qu’on allait visiter, et s’enregistrer, pour qu’au final la prof fasse une sorte de ‘playlist interractive’ (pour que tout le monde entende ta voix pourrie qui déraille, sur un enregistrement de mauvaise qualité, oui oui), et c’était donc notre « seul » guide touristique (on est jamais mieux servi que par soi-même)

Le premier jour – après avoir visité une église bien sûr, parce qu’on ne va pas en Italie sans rentrer dans au moins 17369 églises – direction le Colisée, le Palatin, et le forum romain, journée plutôt « antique » donc. Le Colisée était très beau, le temps était top, mais on a beaucoup marché, et il y avait beaucoup de touristes. Ensuite, le Palatin et le forum j’ai moins aimé parce que je trouve que voir des ruines ça n’a pas vraiment de sens, enfin je veux dire, des colonnes etc oui (par exemple l’arc de Titus est très très joli) mais là il y avait souvent des « morceaux » de bâtiment, comme des roches, rangés côte à côte (c’était vraiment symétrique, on rigole pas avec les petites ruines, eh)… mais c’est intéressant parce que c’est super vieux et en voyant tout ça on réalise que des vraies personnes ont vécu à ce temps, et que le forum était un peu leur « place du marché » disons, où ils faisaient des affaires, où il y avait les tribunaux, les temples, les palais des gens importants, bla bla bla. Donc c’est impressionnant, parce que César, les romains, les gaulois, les empereur, les combats de gladiateurs etc, ça nous fait surtout penser à la BD Astérix but guess what : ils ont vraiment existé, des gens (presque) comme nous !

IMG_20150310_110155 IMG_20150310_111208 IMG_20150313_150655

Le matin, on avait eu droit à une visite du lycée de nos correspondants, et un petit-déjeuner / buffet (et on s’est pété le bide, comme on dit), trop mignon !
J’étais contente et agréablement surprise de ma famille, je m’y sentais vraiment bien, à l’aise, les parents faisaient des efforts pour moi (enfin pas trop non plus aha) et aux repas on parlait pas mal, même avec le petit frère, et pendant mon dernier soir on a même regardé la version italienne de « bienvenue chez les ch’tis » (« Bienvenutti al Sud », c’est exactement pareil, les mêmes blagues, etc, mais c’est un homme de Milan qui se fait muter à Naples, puis vous connaissez le topos). La maison était grande, et il y avait une cheminée, ce qui m’a rappelé la maison de ma grand-mère et les vacances, le père chantait tout le temps, je m’entendais très bien avec ma correspondante… enfin bref, la dolce vita.

IMG_20150312_132253

Je ne vais pas raconter le voyage jour par jour mais en gros : réveil à 6h30, rdv au lycée à 8h (soit à la « centrale » soit à la « succursale », c’est-à-dire l’annexe), puis un jour on a assisté à un cours d’italien, mais c’est la seule fois qu’on était en cours avec nos correspondants – ce qui m’a beaucoup déçue parce que j’avais adoré l’année dernière et on s’était fait plein d’amis grâce à ça je me souviendrai toute ma vie du cours de sport du vendredi matin avec des italiennes adorables avec qui on avait fait une partie de volley – alors qu’on était censés être en cours avec eux 2h par jour d’après le programme qu’on nous avait distribué… Ce n’est pas la seule chose du programme qui n’a pas été respectée : C’ETAIT LE BORDEL. (« Madame, on va pas au Panthéon aujourd’hui ? » « On était censés y aller mais finalement j’ai pas envie, on le fera demain » lol) Pour vous dire : on prenait le métro tous seuls pour rentrer, et le matin on allait seuls (en bus pendant environ 15/20 mins, parce que là-bas on peut rien faire à pied, hein) retrouver l’autre partie de la classe, près du métro (et les profs arrivaient toujours en retard). Aussi, on avait pas vraiment de temps libres pendant la journée, sauf les 30/45 minutes du déjeuner (où mes amies et moi-même trouvions toujours le moyen d’aller chez le glacier mouahahah). Je n’ai fait AUCUN shopping, donc à part l’acquisition d’une paire de chunky boots le jour de mon départ, car j’en suis tombée amoureuse en passant devant la vitrine et un ou deux souvenirs, disons que je ne suis pas rentrée avec une valise plus grosse qu’à l’aller. *snif* Et la fontaine de Trevi est en travaux… donc pas d’eau, pas de petite pièce jetée, pas de jolie photos… *double snif*

IMG_20150312_112645

ANYWAYS sinon c’était sympa, c’était magnifique, même, les petites rues de Rome sont trop mignonnes ! Et il faisait super beau, on a visité des églises et des villas (vila Farnesina et vila Borghese) absolument à couper le souffle, qui dataient surtout de l’époque baroque, et qui donc avaient des fresque énormes, et beaucoup de marbre, et vraiment beaucoup de « trompes-l’oeil » impressionnants. La ville est très colorée, il n’y a pas du tout la même ambiance qu’à Paris, il y a beaucoup d’odeurs enivrantes (pizza pizza pizza pizza pizza), et les gens sont très gentils (surtout ma famille awwww ils me manquent). Le dialecte romain est aussi plutôt rigolo, à la fin de notre séjour on ne parlait plus italien mais romain hahaha
Une chose qui m’a marquée cependant, c’est les vendeurs à la sauvette ! Vous savez ceux qui vous accostent au Trocadéro pour vous forcer à acheter 5 portes clés Tour Eiffel pour 1 euro ? A Rome il y a les mêmes, mais en pire, et en beaucoup plus nombreux. Il y en a PARTOUT, et c’est des forceurs de première classe, ils vous disent d’abord 10€ et « bon, aller, 3€ ! » alors que vous ne les avez même pas regardé. Leur truc : les selfie-sticks (ou « bâtons à selfie », en français, c’est le truc à la mode donc forcément ils en font leur business) ou – dés qu’il pleut – des parapluies (ou ces trucs immondes imperméables qui ressemblent à des sacs poubelle avec une capuche, vous voyez ?).

 IMG_20150310_113649 IMG_20150311_155046 IMG_20150310_112215

En complément, voici une petite liste de chansons italiennes qui passaient souvent à la radio et que j’aime bien (peut-être aussi et surtout parce qu’elles me rappellent des souvenirs j’avoue), pour vous mettre dans l’ambiance :

Lorenzo Fragola – Siamo uguali

Jovanotti – Sabato

Fedez – Magnifico ft. Francesca Michielin

Nek – Fatti avanti amore

Tiziano Ferro – Incanto

Modà – Come in un film ft. Emma

IMG_20150310_115926 IMG_20150310_111920 IMG_20150311_124812

un bacio,

Tatiana

 

j u l y : insta faves // beach playlist

Instagram est clairement une de mes applications préférées, je passe mon temps dessus, je poste presque tous les jours, enfin bref, je ne peux pas m’en passer ! C’est pourquoi, suite à une énième visite et de nombreuses photos likées, j’ai décidé que partager avec vous mes insta’ favorites serait une bonne idée, avec donc mes ‘instagrammers‘ du mois, et puis pourquoi pas également une sélection de mes meilleures photos, postées sur mon compte. (update : article débuté le 14 juillet donc biensûr j’ai posté pas mal de jolies photos depuis)

image      image    imageimage

 

@ARIANATAPSELL

image

Dans le genre modeuse fière au corps parfait et à la vie de rêve, voilà Ariana. Elle nous fait voyager avec elle et a l’habitude de partager avec nous ses ootd tous plus on point que les autres, je suis tombée sur son insta par hasard il y a même pas deux semaines, et je suis complètement amoureuse de ses photos.

@MEWSHA

image

Photos très colorées, style très gipsy et personnalité bien assumée, je suis dingue dingue dingue de cette fille, que j’ai découverte il y a 2 jours, je ne pouvais faire un insta faves sans en parler! Elle m’inspire beaucoup et puis elle est magnifique, je l’aime bien, elle.

@WHOISELIJAH

image

Excusez-moi mais je suis amoureuse de Stephen James, plus connu sous son username whoiselijah. Mannequin (entre autres) pour Asos, corps couvert de tatouages… anyways *soupir*

☼ ☼ ☼ ☼ ☼ ☼ ☼

P1080113

Je nous y vois déjà toutes, étalées sur nos serviettes pendant 4h sur une plage bondée, tentant – tant bien que mal – de bronzer un peu notre pauvre corps laiteux de meuf qui n’a pas vu le soleil depuis 3 mois (faute à qui? merci paris et son temps pourri vive les rimes)… Et bien, on peut le dire, pendant ces moments-là, on se fait chier. Oui oui, on sort les grands mots, passer des heures couchée sur le sable sans rien faire, c’est un peu barbant, même si on passe la moitié de notre temps à observer tout ce qui se passe autour de nous – de la famille nombreuse venue avec toute leur maison derrière eux en passant par la jolie nana qui fait du topless jusqu’au vieux couple qui nous amène à nous questionner intérieurement sur le sens de notre vie… Dans ces moments-là, moi je sors un magazine ou un livre (pioché dans ma liste des reading envy) quand je suis sur le ventre, mais quand je me tourne et me retrouve sur le dos… disons que ça devient compliqué. Et c’est là qu’intervient : le baladeur vieux de 6 ans orange et gris avec 300 chansons dont la moitié sont des boysbands qui n’existent même plus et l’autre moitié sont … bah des musiques qui commencent à faire mal aux oreilles, qu’on a déjà entendues 5187639 fois et qu’on aimerait bien remplacer par de nouvelles. Et qui est là pour, comme souvent, donner un air nouveau à nos oreilles abimées? C’EST BIBI.

(Ma liste est relativement courte j’en suis consciente, mais en ce moment je suis un peu en ‘manque’ de nouvelles chansons, et puis j’ai choisi celles que j’écoute le plus en ce moment – en sachant que récemment j’ai pas été trop musicale, disons ça comme ça, j’essaie de lire un maximum et puis, vacances obligent, je suis trop attirée par la force de mon portable : je traîne sur twitter et instagram a l l  t h e  t i m e)

Shawn Mendes – Life Of the Party

30 Seconds To Mars – Hurricane

Ed Sheeran – I See Fire

Magic! – Rude

5 Seconds of Summer – Voodoo Doll

Sia – Big Girls Cry

tumblr_ms1amk2osz1qchy09o1_500

xoxo


PS: uniquement la dernière photo est tirée de Tumblr, le reste est à moi, enfin sauf les screens aussi, of course.