PARIS MENSWEAR FASHION WEEK AW17 — MON EXPERIENCE (backstage)

salut les enfants,

aujourd’hui tati est de retour pour vous raconter ses péripéties en tant qu’insider à la fashion week!! (oui je vous poste cet article presque un mois après et j’ai vraiment pas la foi de le traduire, de toute façon c’est pas comme si j’avais beaucoup de fans internationaux lol) Cette saison j’étais o max — j’ai mis une semaine à récupérer mon sommeil, c’est dire — et j’ai adoré ça!!! (enfin bon, je le referais pas tous les jours non plus)

backstage études studio AW17 paris

J’ai été habilleuse pour deux de mes favs de la fw parisienne : Etudes Studios et, encore une fois, Officine Générale!! Et j’ai aussi bossé sur le défilé Henrik Vibskov, mais cette fois-ci à l’accueil et au placement des invités, j’ai couru un peu partout et fais beaucoup de faux sourires, c’était stressant mais très sympa, et assez différent de ce que je fais d’habitude (j’avais déjà été habilleuse pour eux). Pour toutes ces aventures j’étais avec mon acolyte fashionista ILONA et ces deux jours intenses vont rester dans nos petites têtes pendant longtemps je pense lol (j’ai l’air sarcastique mais je ne le suis pas) (enfin je crois) En tout cas je suis super chanceuse et reconnaissante de pouvoir faire ce que je fais à chaque fashion week depuis un peu plus d’un an maintenant, même si je ne suis qu’une petite esclave parmi tant d’autres, ça m’apporte beaucoup de bonheur, vous savez!!!

Je vous ai mis pas mal de mes photos perso (et EXCLUSIVES lol) mais la qualité est très bof apparemment, je ne sais pourquoi, c’est dommage mais c’est mieux que rien eh + cliquez sur les noms des garçons pour accéder à leur profil sur models.com (si vous êtes curieux/perdus, si non… continuez à lire) (mais je prends toujours du temps à mettre des liens dans tous mes articles pour plein de trucs différents et PERSONNE NE CLIQUE JAMAIS DESSUS, JE VOUS VOIS DANS MES STATISTIQUES)


J’ai d’abord eu l’occasion d’assister à un défilé : Christian Dada, que j’ai découvert cet été et dont je suis fan fan fan, je n’ai pas été déçue du tout ! Comme en juin, j’ai encore réussi à me faufiler en front row et oui car je deviens difficile, voyez-vous, je n’accepte plus de rester debout comme les prolétaires et la collection était sublime, à chaque nouveau look j’écarquillais les yeux parce que vraiment wow!! je vous mets une photo que j’ai prise moi juste pour le style mais j’y joins les photos de nowfashion.com pour que vous vous fassiez une idée de la beauté du truc

CHRISTIAN DADA AW17 PARIS

J’ai beaucoup aimé les couleurs, notamment les pièces argentées, les détails inspirés du monde de la musique (par exemple les sacs en forme de chaîne hifi mais aussi les ficelles des pulls et pantalons étaient des câbles jack), et les plateformes des filles!!! stole my heart!!!!! mais vraiment, tout était cool (même si en soi pas non plus super original puisqu’on voit ça de plus en plus maintenant : tout cette vibe streetwear, écritures sur les bras comme les merch de Kanye West ou Justin Bieber et les superpositions)

christiandadafw17-1christiandadafw17-2

Après Christian Dada je suis allée faire un tour à la sortie de Cerruti pour voir l’ambiance et pour accompagner my dear Thomas pour ses photos street style (look at THAT mais surtout leur INSTA wow) mais il faisait tellement froid je ne sais pourquoi nous sommes restés lol

Etudes le lendemain, j’étais super excitée, le call time était à 11h, le lieu était superbe (dans une sorte d’immeuble privé sur l’avenue d’iéna) et c’était un peu le bordel/stress au début parce qu’on était trop d’habilleurs du coup certains ont du rentrer chez eux mais nous avons vaincu!!! Après ce coup de pression, donc, on a eu du temps pour… ne rien faire, parler entre nous, s’ennuyer ensemble, découvrir la collection (!!!!!! mon coeur!!!!!!!! c’était si beau!!!!!!!) et piocher des madeleines au buffet. J’ai (encore) habillé Finnlay (Davis)d’ailleurs on a dû être carrément 3 sur lui parce qu’il devait porter une sorte d’écharpe/couverture XXXL extra lourde, et sa tenue n’était pas ma préférée, et voilà rien à déclarer lol on a aussi bien rigolé avec les habilleurs et les mannequins à côté de nous (Enzo et Mackenzie) et en bref, l’ambiance était sympa ; j’ai remarqué qu’on était sur la story instagram de @etudesstudios c cooooool

16425890_10202540249422822_3179602287947174557_n 16386897_10202540263183166_2584850019944012056_n capture-decran-2017-02-04-a-18-17-51

J’ai cru comprendre que la collection était inspirée de la tendance punk/streetwear du moment, de Louis Vuitton (chemises et pantalons en soie), de la logomania du moment aussi (Coca Cola, transformé en « never mind » ici) et un peu du Brexit (t-shirts et chaussettes avec le drapeau européen, même si en soi on le voit pas sur les photos) (+ mood « il fait froid je sors avec mon lit sur le dos me faites pas chier« , j’ador). Les chaussures étaient banales (en même temps Etudes ne fait pas de chaussures donc on s’en fout) mais le reste j’ai vraiment adoré, les manteaux sublimes, les pantalons en soie, les colliers/chaînes (j’ai même piqué celle de mon look pour quelques minutes lol #doitforthegram #thuglife), les couleurs (rouge, jaune, bleu, un peu de vert et de couleur sable), les écharpes XXL, le détail des chaussettes, même les foulards noués en turban sur la tête, gros gros love.

etudesfw17-1etudesfw17-2

Après un déjeuner sur les Champs (bon ok au mcdo mais sur les champs quand même), Ilona et moi-même sommes allées faire un tour aux Tuileries et on a rencontré un garçon (mannequin) absolument adorable qui était trop content qu’on l’ait reconnu (c’était un hasard total, fun fact: j’avais liké une de ses photos sur insta la veille du coup son visage me disait quelque chose puis j’ai retrouvé son nom). (Aaron, 17 ans, from South Africa qui avait défilé pour Cerruti la veille)
Henrik Vibskov était au Westin Hotel Concorde, endroit ultra chic orné de marbre, moquette bordeaux et de gros lustres à la château de Versailles (mention spéciale pour la salle de bains waouh) ; on a été super bien accueillies par le staff (<3) et la salle était déjà décorée pour le défilé (vibskov a l’habitude de faire des installations très originales et vivantes), les figurants étaient en train de répéter. On nous a proposé de faire l’accueil, avec deux autres personnes. Pas besoin de vous redire que c’était un peu la folie mais une fois tous les invités rentrés on a pu assister au défilé!! (au 81532ème rang debout mais c’est rien on s’adapte) et puis au final tout s’est très bien passé, ça m’a fait vivre un truc différent! donc j’étais certes épuisée mais contente lol

16425953_10202540265703229_7257998421403385801_n 16427211_10202540249622827_4214983967497643731_n 16472936_10202540261383121_6651131954086422342_n

Dimanche – réveil 6h37 (ça pique) – direction le lycée Charlemagne dans le Marais pour Officine Générale. Déjà le fait que ça se passe dans un lycée était rigolo, moi qui pensais ne jamais retourner dans un tel endroit lol (ouah ça fait trop la meuf par ici), mais pas n’importe quel lycée! celui-là était très ancien, très beau et ressemblait d’ailleurs plutôt à une école primaire vu de l’intérieur. Anyway, très bien accueillis cette fois aussi et on a tout de suite été briefés pour le détail des tenues à habiller (à fond dés 8h du matin, franchement c’est beau #dedication, en revanche les garçons avaient pas l’air en forme du tout c’était comique) et le buffet m’a émue tellement il était beau (chouquettes, croissants, cookies, jus à gogo c’est ça qu’on aimmmme). On a « chillé » tous ensemble pendant une bonne heure, mangé, bu, assisté à la répétition (le défilé se passait au dernier étage, dans une grande salle au plafond très haut et assez abimé, comme si c’était abandonné, l’effet était super cool même si un peu creepy, et la musique vraiment douce pour les oreilles), puis re-chillé et discuté avec les mannequins et les autres habilleurs, l’ambiance était vraiment cool et détente!! D’ailleurs le casting était vraiment bien, comme la saison dernière, avec des mannequins considérés comme des « tops » depuis quelques saisons voire années déjà, des petits nouveaux et des carrément inconnus au bataillon, en tout cas tous vraiment très très gentils et rigolos malgré la fatigue apparente. J’ai surtout parlé avec Fernando (Cabral) (avec qui j’avais déjà pas mal discuté la saison dernière) et Piero (Mendez) (avec qui j’avais aussi parlé en juin) m’a même reconnue, j’étais touchée lol (genre le gars a dû faire 18364 défilés dans sa vie et autant de campagnes internationales mais il se souvient de bibi ok) et j’ai habillé le français Xavier Buestel, un garçon qui s’appelait Josef (trop gentil aw) et Myles Dominique, un de mes préférés de ceux qu’on a vu partout cette saison (3ème dans les « ranking men » de models.com cette saison, avec 22 défilés au compteur) et qui m’a fait vraiment rire parce qu’il avait pas dormi (c’est parti en conversation sur les afterparties de la fashion week, fun fact: il ne se souvenait même pas de ce qu’il avait fait la veille mdr)

16508187_10202540252022887_2904546448518076642_n

16425838_10202540260983111_6751289130862665372_n 16473336_10202540254302944_6302035523314431523_n

16427735_10202540256663003_90748072984612018_n 16387101_10202540252902909_9088781609940483937_n

Concernant la collection, très chic, simple mais efficace! Officine Générale j’aime beaucoup, c’est un style assez mature, très différent de Christian Dada et Etudes que j’ai tant aimé aussi, c’est clair. Quelques touches de couleur assez estivales, détails soignés (ceintures, chaussures, façon de nouer le foulard, etc), manteaux incroyablement élégants, c’est juste beau et intemporel, comment ne pas aimer ???

officinefw17-1officinefw17-2

Ah oui d’ailleurs, un garçon qui m’a marquée aussi ce jour-là c’est Serge (Rigvava) : un AMOUR!!! je vous ai déjà parlé de lui il y a longtemps parce que c’est un des tout premiers mannequins que j’ai suivi limite on a grandi ensemble vous voyez lol ; on a commencé à parler sans raison et il était fort drôle et… simple ? je sais pas comment le décrire mais vraiment adorable comme mec (top 3 des mannequins les plus gentils que j’aime d’amour, avec Rhys (Pickering) et Piero hahahahah la meuf fait des classements


Merci de m’avoir lue, j’espère que j’ai réussi à vous faire vivre ça avec moi, que maintenant vous êtes calées en noms de mannequins et que vous connaissez les dessous de la fashion week comme si vous y étiez hihi

PS : la minute désespoir : ça me rend dingue j’ai envie de créer du contenu et d’écrire plein d’autres choses et de partager toutes mes découvertes avec vous!!!!! mais je suis déchirée entre les cours et ma recherche de stage (coucou je cherche un stage dans la communication ou la publicité, de préférence dans le milieu de la mode, pour le mois de juin si une bonne âme passe par ici lol) et mes projets à rendre et mon  semblant de vie sociale MAIS à quoi bon me lamenter ici haha (help)

xoxo,

signé: tati fashion slave

WHAT I HAVE BEEN DOING WITH MY LIFE (w/ gifs!!)

OK bilan:

J’ai eu mon bac. Mention bien. En ayant 7 en philosophie alors que je suis en L (oui oui) (c’est mieux de ne même pas en parler mais soyons clair, je m’attendais au moins à un 9/10) (et en histoire j’estime que je méritais minimum 3/4 points de plus parce qu’avoir 10 alors que le sujet était mon chapitre préféré de l’année et presque le seul que j’avais révisé, c’est pas cool) (mais je m’en fous x2849) (c’est passé alors bye, à jamais, adieu)

tumblr_npa2ot4mXm1tq4of6o1_500 tumblr_nsk7257p191tq4of6o1_400

L’année prochaine tati continuera ses aventures en DUT information et communication, option publicité. C’est vrai que je vous avait laissés un peu dans le flou, depuis un certain article sur mes envies d’étudier la mode plus en profondeur en intégrant directement une école dite « de mode » après mon bac. Mais ça, c’était avant. Je me suis rendue compte que j’étais vraiment pas prête à mettre autant d’argent dans une école privée qui ne m’apporterait peut-être pas ce que je recherchais, je me suis vite trouvée une autre voie et depuis 1 an je sais exactement que c’est ça que je veux étudier et que pour le reste on verra plus tard, même si évidemment le but de tout ce parcours reste le même: arriver dans le milieu de la mode, peu importe les moyens utilisés. J’ai aussi réalisé que je ne voulais pas aller en fac : l’université et ses cours en amphithéâtre à base de 17h/semaine, trop peu pour moi. Je veux bosser, je veux être passionnée, rencontrer du monde, faire des choses, j’ai pas envie de perdre mon temps voire de me perdre moi-même au milieu de gens tous très différents et pas toujours motivés. De plus, j’ai déjà passé un bac blanc et un vrai baccalauréat, et les examens si je pouvais les éviter, ce serait cool, du coup aurevoir les partiels à la fin de chaque semestre!
Je me suis retrouvée à m’intéresser à des études dont personne ne parle vraiment: la communication. On en entend parler machin machin, mais ??? personne n’explique ce en quoi ça consiste ? vous me direz oui c’est pareil pour les autres études c’est juste que tu te focalises que sur ça gneugneugneu non, d’après moi les intitulés genre « psychologie » « philosophie » « médecine » ou « droit » sont plus clairs pour le grand public que « communication », qui n’évoque que vaguement l’idée des médias. Du coup même moi je ne saurais vous expliquer le contenu exact des cours, tout ce que je sais c’est que j’ai choisi l’option publicité et que ça veut dire: études de marketing, stratégie publicitaire, création de contenu… (et d’ailleurs: je ne veux pas travailler dans la pub. Enfin je crois. Mais ça m’intéresse énormément et ça ne peut que m’être bénéfique, et qui sait, peut-être que je vais me découvrir une passion lol) Mais pourquoi la communication vous me direz ? De toute façon ce que je veux faire dans la mode c’est de la comm’, pas de la création ni du journalisme : j’aimerais m’occuper de l’organisation de défilés ou d’évènements (là c’est plutôt du management que de la communication but you know), participer au partage et à la popularisation (non ce mot n’existe pas) de la mode en général ou de certaines marques/personnes, un métier goal ultime serait de participer aux castings, que ce soit pour les campagnes, les défilés, les éditos pour les magazines — que ce soit en étant rattachée à une agence de mannequins, de publicité, en free-lance ou pour telle ou telle marque spécifique, je m’en fous vous voyez l’idée — bref, je suis extrêmement ouverte, j’ai pas de but/métier précis à atteindre, d’autant plus que tout m’intéresse et que je suis curieuse d’en apprendre davantage (inutile de préciser qu’on ne connaît absolument pas tout les métiers du monde) !

tumblr_nn78xdTIND1tq4of6o1_400 tumblr_nm0m8ate3J1tq4of6o1_400

Aussi, je ne pense pas vous l’avoir dit mais en plus de la fashion week et de mon mini job à faire les invitations pour les défilés, j’ai bossé dans un showroom cette saison! « Un showroom késako? » C’est comme un mélange d’une boutique et d’un défilé, les clients (acheteurs des grands magasins/sites de vente en ligne etc) viennent sur RDV, font un tour de la salle où est exposée la collection et demandent à voir les pièces qu’ils ont sélectionnées portées, donc les mannequins les essaient et font comme un mini défilé perso, le client prend des photos etc, fait son choix final et fait sa commande sur place. J’étais assistante au milieu de tout ça, avec quelques autres personnes qui étaient toutes intéressées par la mode et voulaient en faire leur métier, l’ambiance était vraiment cool, j’ai vraiment aimé rencontré mes collègues, les 3 mannequins adorables, même les managers du truc étaient sympas et on rigolait bien, même si le job en soi était parfois un peu relou parce qu’il fallait être debout pendant longtemps ou juste parce qu’on faisait de longues journées (vous me direz 5 longues journées c’est pas la mort non plus hein). En tant qu’assistante je m’occupais soit de la réception (la mission la plus tranquille, les fesses sur une chaise et se lever et sourire de toutes ses dents en ouvrant la porte aux clients étrangers sapés comme jamais), soit de l’habillage (comme pour les défilés que j’ai l’habitude de vous raconter) soit j’étais « sales assistant« , c’est-à-dire assistante des vendeurs, au coeur de l’action, quoi (se tenir droite, réagir dés qu’on demande un truc, apporter le café, sourire bêtement, ranger les vêtements à leur place). C’était cool, j’ai aimé l’expérience, en fait j’adore tenter des trucs nouveaux donc j’étais satisfaite, je voulais voir une autre facette de la mode, c’est pour ça que je vais souvent en backstage et que j’aime autant rencontrer les gens, pour voir tout le champs des possibilités et tâter le terrain par-ci par-là et voir ce qui me plaît le plus! et franchement je vous encourage à faire pareil, quel que soit le milieu/métier qui vous intéresse, n’en rêvez pas timidement, allez-y, faites déjà votre petit bout de chemin seul, soyez attentifs et curieux, PROFITEZ DES OPPORTUNITÉS pardi!!! haters gonna hate
(ce petit paragraphe mérite plusieurs gifs n’est-ce pas)

tumblr_ntvc4lREoO1ts9p80o1_500

tumblr_nsir2tc3vj1qh59n0o1_500

tumblr_o1zukvvKvj1soppaao1_500

tumblr_nqvxllQn6E1uw9mwao1_500

Bref, le fait est que là tout de suite maintenant, c’est les vacances. Tout est allé extrêmement vite cette année, voilà que le lycée est fini (c’est trop beau) ; j’ai presque l’impression de commencer la vraie vie??? J’ai plutôt hâte de commencer ces études, je fais partie de ces gens qui aiment le changement en général et puis je ne m’attache pas trop trop non plus aux endroits / habitudes / personnes donc ça va, je le vis bien aha
et d’ailleurs JE PARS BIENTÔT wooooooooo (trop hâte de visiter Hambourg, Berlin, Porto, Lisbonne et de faire plein de jolies photos/vlogs, rencontrer des étrangers, passer du temps avec les gens que j’aime, faire la fête, etc) (et LIRE et COMMENCER DE NOUVELLES SERIES aussi) Si vous habitez à Paris et que vous avez peur de vous faire chier cet été je vous redirige vers cet article de l’année dernière qui est toujours d’actualité! Fnac Live Festival, piscines sympas, visiter sa propre ville comme un touriste, combattons l’ennui ensemble lol
Faudrait peut-être que je prépare des articles, du coup, merde! En parlant de ça, j’ai envie de changer ce blog, vous le savez déjà… J’ai surtout envie de changer le visuel, peut-être que je devrais commencer par investir dans mon propre nom de domaine, ce serait vraiment cool, non? Je voudrais que ça ait l’air plus pro, avoir plus de liberté sur wordpress, publier de meilleures choses, de meilleure qualité (je vais pas changer le contenu ni le style of course mais j’espère que vous voyez un peu ce que je veux dire)

PS: mood du moment en deux gifs, pour la situation actuelle et pour les commentaires sur les réseaux par rapport à ça:

tumblr_nowkyidVue1tq4of6o1_500 tumblr_nsxrr546lX1tq4of6o1_250

bye bye bye

(la meuf écrit toujours les titres de ses articles en anglais mais tout est écrit en français parce qu’elle a la flemme d’en traduire l’intégralité en anglais, oui, bon)

x

Mes études : goals and… reality (ft. Kardashian’s reactions)

Toute notre vie on nous demande ce qu’on veut être quand on sera plus grands. Moi j’ai connu l’époque « coiffeuse », puis « styliste », puis « architecte d’intérieur » puis « journaliste mode » et puis… I don’t even know anymore. (ATTENTION GROS BLABLA ININTERESSANT SUR MA VIE CI-DESSOUS)

tumblr_inline_n8qg8hdS1b1qk4dkk

Il est encore tôt pour stresser au sujet des études supérieures, je suis encore en Première, il me reste donc encore un an pour me décider, certes. Mais je ne supporte pas d’être dans le flou, et puis ça arrive plus vite qu’on ne le pense, eh !

J’ai lu un tweet dans lequel je me suis reconnue : « I feel like I’m too young to worry about my future but I’m too old not to know »

Suite aux conseils de nombreux profs, je me suis rendue avec des amies à des forums, car « il faut penser à son futur dés la première, se faire une idée ». A vrai dire, ça ne m’a pas vraiment aidée : les forums regroupent des centaines d’écoles sous le même toit, on ne sait même pas où aller tellement il y a de choix, chacun fait sa petite pub et cherche à recruter le maximum de gens, nous en mettre plein la vue, puis ils prennent nos mails et boom vous voilà inscrits à la newsletter d’une école qui n’a rien à voir à ce que vous comptez faire. Il est donc inutile d’aller à plusieurs forums différents, ça va juste vous mélanger la tête (encore plus) ! Faites vos recherches vous mêmes, demandez conseil à votre entourage, lancez des débats avec vos potes, parcourez tous les sites de tout et n’importe quoi, faites des « tests » online qui vous disent pour quel métier vous êtes faits… (sinon, ne faites rien. Yolo. Ah, peut-être que vous trouverez un vieux mari riche ou un suggar daddy, eh! Votre futur : allez-y au talent, à la chance, au hasard.)

tumblr_nmdancOavG1qk08n1o1_500

Moi ce qui m’intéresse, c’est la mode. Je sais maintenant depuis quelques années que c’est dans ce monde que je veux évoluer, c’est une réelle « passion » pour moi. Mais je ne parle pas de mode genre design et création – non non, je ne sais rien faire de mes mains – plutôt tout ce qui est style, image, défilés, magazines (d’où la vieille idée de devenir « journaliste de mode »). Sauf que, les gens ne me prennent pas vraiment au sérieux lorsque j’en parle… comme mes parents, par exemple. Je sais qu’ils ne veulent que mon bien et qu’ils s’inquiètent, car pour eux c’est très vague, pas très prometteur, et c’est très dur d’y faire sa place.

Naturellement, j’ai trouvé normal de me diriger vers les écoles de mode. Etudier les tendances, analyser des tenues, connaître des matières et couleurs en tous genres, apprendre l’histoire de la mode, aller à des défilés voire les organiser, savoir ce qui se vend ou pas dans le marché d’aujourd’hui, participer à des photoshoots, découvrir pleins de créateurs voire travailler avec eux… wow ! Or là, je me suis pris un mur : toutes ces écoles sont privées, ce qui veut dire qu’elles sont chères, voire très chères, comptez 6 000 € au grand minimum, allant jusqu’à 24 000 € (c’est des fous). MAIS JE SUIS PAUVRE, MOI.

tumblr_n2ivmtryjS1rkdjx8o1_500

L’autre jour, je suis allée aux portes ouvertes d’une école de mode ici à Paris, Success Fashion Institute, qui combine mode & business & communication, ce que je trouve super car la formation est complète, ouverte, et nous prépare à lancer notre propre entreprise, et en plus, bien que l’école soit privée, c’est reconnu par l’Etat. J’ai été agréablement surprise, les locaux étaient biens, jolis, et accueillants (bon, c’est une toute petit école, vraiment, avec maximum deux ou trois classes), les étudiants et professeurs absolument adorables et passionnés… le seul problème étant que c’est plutôt sélectif mais surtout : c’est très cher (enfin, moins cher que d’autres écoles de mode, qui sont clairement des « machines à fric » d’après moi), même problème donc.

(Je passe le fait qu’avant les écoles de modes, j’étais bien décidée à faire du journalisme, pour ensuite me spécialiser dans mon domaine.) Anyways, lors d’une « conférence sur les métiers littéraires » à laquelle notre prof principale nous a envoyés, j’ai eu une illumination : des études en communication ! J’y avais jamais pensé avant, mais la façon dont la directrice de l’université Paris-Diderot l’a présenté, ça m’a attirée, et je me suis retrouvée à lui poser tout un tas de questions à la fin des deux heures. Bonus : c’est gratuit. (yayyyy vive l’université) Et puis je pense que c’est des études qui restent très ouvertes, et qui peuvent apporter beaucoup de culture générale, et ça, ça m’intéresse ! Bon, je ne saurai vous expliquer exactement en quoi ça consiste les études en communication, vu qu’il y a plein de matières et que justement c’est assez ouvert, mais c’est, comme le nom l’indique, tout ce qui est de la communication (duuuhhhhh) et ça va du monde du cinéma, à la publicité, à la politique, même musique, ou mode etc etc etc.

En réalité, je n’ai aucune idée du métier que je veux faire. J’aimerais faire plein de choses, ou tout mélanger en un seul. Pourquoi pas dans une agence de mannequin (pas en tant que mannequin, hein), responsable de n’importe quoi, organisatrice d’évènements, interviewer, assistante sur des photoshoots, styliste, conseillère en image, rédactrice dans un magazine, directrice artistique…

Enfin bref, le fait est que je suis divisée. Parfois je me dis « mais la mode c’est la mode, c’est tout, je veux pas me faire chier à apprendre des trucs qui ne m’intéresse pas, j’en ai marre du lycée et de tout ça, je veux faire ce qui me plaît, tout de suite » puis le jour suivant « le choix le plus sûr c’est la com, l’université ça a l’air fun, en plus j’aurais jamais assez d’argent pour l’école de mode, et puis j’ai pas besoin de ça » donc bon… J’ai encore plusieurs bons gros mois devant moi, « oklm » comme dirait le poète du XXIème siècle (Booba, aka B2O, au cas où vous n’auriez pas reconnu l’allusion, enfin).

tumblr_n8b2puvHjx1r65xvjo1_500

Si vous voulez un conseil : ne vous prenez pas trop la tête à ce sujet. C’est génial de savoir ce qu’on veut faire plus tard, mais c’est pas grave ni choquant de ne pas savoir quand on a 15/16/17 ans, honnêtement. Déjà, vous n’êtes pas tous seuls (ON EST PAS TOUS SEULS wow deuxième allusion au rap français en une dizaine de lignes, ne me laissez pas aller plus loin) dans ce cas là, et puis y a plein de gens qui peuvent vous aider (vous savez ces dames qu’on croit inutile, genre les « conseillères d’orientation » je crois), et puis vous pouvez toujours changer en cours de route (par exemple vous décidez d’aller en droit et ça ne vous plaît pas, allez en journalisme) ou même prenez une année sabbatique! vraiment, c’est pas si grave qu’on ne le pense.

tumblr_n8dtskx3uo1rdutw3o1_400

xoxo,

l’amie Tati.

NEWEST YOUTUBE KIDS // what is life ?

Français, françaises, citoyens qui me lisez en ce jour, sachez que je vous aime.
Sinon, voici une mini liste de chaînes Youtube que j’ai découvertes récemment et voilà, bref. Lisez.

Puis continuez à lire à la fin, si vous voulez en savoir plus sur… moi, et mon moment sérieux et philosophique.

touchdalight

C’est grâce à son commentaire sur le dernier clip de Rihanna que je suis tombée sur ce mec. Au début j’étais sceptique, il m’avait l’air un peu bizarre, étant habituée à des vidéos un peu plus « pro » ça me faisait bizarre, mais ses contenus m’ont fait regarder toujours plus de vidéos, et au final je l’aime bien. Il est marrant, il est fou, sassy et, certes, un peu bizarre (in a good way).

ayydubs

J’ADORE CETTE FILLE. Elle me fait trooooop rire, je m’identifie beaucoup à elle, et elle se censure pas, on voit qu’elle fait ce qu’elle aime et elle a pas peur de parler de sexe, etc. Elle a plus de 250 000 abonnés donc en fait elle a l’air plutôt déjà connue… mais bref je sais pas, elle a vraiment un truc sympa, charismatique, imparfait en même temps, c’est ça que j’aime.

simply_kenna

Elle est magnifique, j’adore ses cheveux, son style, ses tatouages et puis aussi sa façon de se maquiller (et ça c’est rare, parce que c’est pas du tout le genre de choses que je remarque). C’est une youtubeuse mode & beauté, elle est très calme et j’aime beaucoup son état d’esprit (elle est bouddhiste btw) et les conseils qu’elle donne, malgré le fait que je ne la suive pas trop trop trop parce qu’il est vrai que je suis pas vraiment fan des beauty vlogs et tout ce blabla, qui m’ennuient vite.

RhysPickering

Oh, Rhys… Je vous ai déjà parlé de sa chaîne lorsque je l’ai mentionné parmi mes mannequins préférés – donc j’espère que vous avez déjà jeté un oeil sur ses vidéos, sinon : challenges, vidéos de ses voyages (notamment Dubai, mon dieu DUBAI dahzfigkzszsbkcoz), coulisses de la fashion week, etc le tout raconté avec un charmant accent british sans mentionner que c’est un réel plaisir pour le yeux lolOn sent qu’il est simple, sincère, enfin naturel, quoi ! Et puis c’est vraiment cool qu’un mannequin ait sa chaîne YouTube ou qu’un youtuber soit mannequin? hoooo, car comme j’en parlais avec ma charmante cousine (aka 2chanelforyou), en général les mannequins sont des créatures d’une sexytude à mourir mais quand on y pense, pour nous qui ne les connaissons pas, ce ne sont que des visages, des corps (DES  O B J E T S) que l’on voit sur papier glacé ou sur nos écrans, on oublie parfois que ce sont des vraies personnes, qu’ils ont un caractère, des amis (ou pas), qu’ils respirent le même air que nous, et peuvent même être drôles (naaaan jure??). Il garde vraiment la tête sur les épaules, il respire la bonne humeur, et il réussit toujours à me faire rire, enfin bref, je suis amoureuse de ce garçon.

WHAT. IS. LIFE ?

    Changeons un peu de sujet. Alors je suis en vacances. Qu’est-ce que ça fait du bien ! Enfin je peux me coucher à minuit voire 1h sans me sentir coupable, enfin je peux dormir 12 heures par nuit, enfin je peux avoir une vie sociale (lol nah), enfin je peux profiter du soleil, enfin je peux réviser mes 17 textes pour mon oral blanc :———) J’ai donc passé le bac blanc de français et celui de sciences avant les vacances, puis le jeudi 7 mai à 10h (alors que je commence à 13h45) je passerai mon oral blanc de français, et je me demande comment je vais faire pour le vrai bac dans environ 2 mois, et surtout comment je ferais l’année prochaine quand j’aurais le triple de matières à réviser… Tout ça pour quoi, au final ? Pour un diplôme, qu’on est tous censés passer, a priori, ok. Oui, mais après quoi ? C’est la question, ça, LA question, l’énigme, l’interrogation ultime. Et même si j’ai le temps avant de devoir faire un choix, avant de devoir trouver une école, et bien ça me prend déjà la tête. Je m’y prends à l’avance, figurez-vous, comme on me l’a conseillé, parce que le lycée ça ne vous informe pas du tout, ça ne vous éclaire pas du tout sur les études supérieures ! La terminale c’est un peu le dernier échelon, la classe finale, parce qu’après le lycée c’est fini, y a plus personne, que ce soit pour vous encadrer, vous obliger à faire ci ou ça, parce qu’en plus on est (normalement) majeurs ! On pourrait totalement tout laisser tomber, devenir un déchet humain, s’enfermer chez soi, refuser toute culture ou éducation en plus, ou on peut aussi continuer et suivre l’élite, comme nos parents le voudraient, aller à l’université, obtenir son diplôme, avoir son premier salaire, être un adulte, responsable, avoir un métier, un vrai, et être putain de riche et célèbre. Et moi je veux faire quoi ? Je vous avoue que je suis passée par plusieurs phases, mais le tout tient debout, parce que moi je sais à peu près ce que je veux faire, je sais ce qui me passionne, et je suis motivée. En revanche pour faire des choix et être raisonnable et en plus faire plaisir à mes parents, ça se complique… et ça me fatigue d’y penser tellement, tout le temps. J’envisage la première option post-lycée citée plus haut.
Est-ce que vous aimeriez que je fasse un petit article pour parler de ce que j’envisage de faire, mes doutes, etc ? ou est-ce que vous vous en fichez complètement ? Je vous laisse dans le suspens, I know.

tumblr_ncxav6yXup1tx2syro1_500

xoxo,

Tati.