why travelling is so good for you (or at least for me) + summer videos!!

Pour la première fois de ma vie, je suis partie en vacances seule, sans adulte, avec une amie. (scroll down for english)

Je ressens toujours le besoin de voyager. Découvrir le monde, en apprendre plus sur les autres et sur moi-même, m’aventurer en terre étrangère, voir comment on fait la fête ici, comment on célèbre un mariage là, comment on travaille plus loin, comment on parle, quel genre de musique on écoute par là-bas… je le dis souvent, surtout ici sur le blog mais j’ai soif de tout ça, j’ai soif de connaissance du monde. Et je fais mon maximum pour satisfaire cette envie, parce que ça me rend heureuse, vraiment. (so cheesy)

unspecified unspecifiedf

Comme je le disais, cet été je suis partie presque seule. Et ça, les gars, c’était la liberté. (presque totale puisque je n’étais que presque seule)

Mais, pour une raison quelconque, je sais que je n’ai pas vécu le truc à fond. C’est comme si j’avais été déçue de l’aventure, alors que non, vraiment pas. Enfin… j’ai ressenti la même chose lorsque j’étais à Londres. Je rêve d’aller partout, j’entends tellement parler de tel ou tel endroit, puis je fais mes plans, je réserve mes billets, en parle à tout le monde, fais mes valises et puis quand j’y suis… c’est pas pareil. Le fait est que je me rends très bien compte que j’y suis, et je me sens terriblement chanceuse et reconnaissante (#blessed), mais il y a quelque chose qui fait que je ne profite pas à fond, j’ai des moments de battement, entre deux « putain je suis à Berlin/Porto/Lisbonne!!!!!!!!!!! », entre deux bars super cools, entre deux photos ; c’est comme si j’étais absente. Alors que j’ai tout pour être surexcitée à longueur de journée, je ne le suis pas. C’est limite si je ne fais pas la gueule. Disons que j’ai du mal à montrer mes émotions en général, ou je ne ressens rien la plupart du temps ou encore je ne sais juste pas comment réagir du coup je ne réagis pas, ça oui bon, de toute façon ça n’étonne plus personne (cold hearted bitch here). Mais je crois que, dans une certaine mesure, je suis vraiment déçue (c’est pas le mot). Je me surexcite tellement toute seule avant de partir que, une fois que j’y suis, je vois que c’est différent de ce que j’avais imaginé. Différent certes, mais pas forcément mieux ou pire, juste… différent. Du coup je suis frustrée. (c’est le mot que je cherchais!!!!) Ça ne m’empêche absolument pas de passer de très bons moments, encore heureux, mais ce serait sans doute encore MIEUX si je n’étais pas frustrée lol mais bon, nobody’s perfect comme dirait hannah montana, et aucune aventure n’est à 100% réussite et parfaite, normal.
En fait tout ce que je viens d’écrire là n’a presque plus vraiment lieu d’être mais je me suis ouverte à vous. Et puis comme ça vous ne serez pas jaloux en regardant les photos et vidéos de mes vacances avec Sofiya parce que vous saurez que c’était loin d’être parfait. On s’est même disputées et je pense qu’on ne repartira pas de si tôt à deux pendant autant de temps mais c’était cool, vraiment très cool.

Voyager permet notamment d’en apprendre plus sur soi. C’est une aventure à part entière et quand on part avec des amis c’est encore PLUS le cas. On se perd, on se prend des amendes de 60€ dans le métro berlinois, on s’engueule pour des broutilles du quotidien, on mange trop, on monte dans des bus noctiliens au hasard, on se fait aborder par des gens bizarres, on prend une photo dans chaque photobooth qu’on trouve, on cherche désespérément une soirée cool, finissant par boire un cocktail bien chargé dans un bar vide et avec une musique trop forte, on commande des plats au restaurant qu’on regrette deux minutes plus tard, on fait 30 kilomètres à vélo en une journée, on va à un concert gratuit d’un groupe portugais puis on attend toujours « la prochaine chanson » car c’est « la seule qu’on connaît », on pleure dans la rue parce que le serveur était trop gentil et qu’on réalise qu’on lui a mal parlé, on a des problèmes d’argent, on se rend compte qu’on est nulle au bowling, on prend un avion d’une ville à une autre parce que le billet ne coûtait que 10 euros, on croise des gens de sa classe (à paris) dans un café à berlin alors qu’on était perdue, on visite la villa de ses rêves qui en fait est un musée,  on assiste à un karaoké qui est plutôt un concert à l’air libre avec plus de 1000 personnes qu’autre chose, on voit un prof pleurer devant tous les élèves de son école car il part à la retraite, on va dans un restaurant dont la musique aux toilettes a été remplacée par une douce voix qui raconte l’histoire de Peter Pan, on dort dans le même dortoir qu’une dame de 50 ans qui laisse une poignée de sel sur le banc avant de partir…

(ENGLISH VERSION)

For the first time in my life, I traveled alone (aka without any adult) with a friend.

I always feel the need to travel. It something that takes my guts, i live for discovering the world, learning about others and myself. To venture in a foreign land, see how we party here, how one celebrates a wedding there, how they work further, how they speak, what kind of music people listen to over there is so fascinating and important to me… I often talk about it, i know, especially here on the blog but I thirst for all that, I thirst for knowledge of the world and I do my best to satisfy this desire , because it makes me happy, basically!

capture-decran-2016-09-04-a-21-25-09 unspecifiedb

As I said, this summer I went on holidays almost on my own. And that, guys, was freedom. (almost true freedom, since I was almost alone)

But for some reason, I know I have not lived the thing thoroughly. It is as if I had been disappointed with the adventure, whereas i know i wasn’t, really not. I mean… I felt the same when I was in London. I dream about going somewhere, I hear so much about this particular place, then I make my plans, book my tickets, talk about it to everyone, pack my bags and then when I am finally there… it’s just not the same. The fact is that I realize very well that I am there, and I feel terribly lucky and grateful (#blessed), but there is something that I did not fully enjoyed, I have blank moments, between two « damn I’m in London / Berlin !!!!!!!!!!! » between two super cool bars, between two photos; as if I was absent. While I have every reason to be excited all day long, I’m not. Let’s say I hardly show my emotions in general, either I feel nothing most of the time or I just do not know how to react and I’d rather not respond, okay, that doesn’t surprise anybody (cold hearted bitch here). But I think, to some extent, I am in fact a bit disappointed, but that’s not the word.  See, I get sosososo excited before leaving that once I am there, it’s different from what I had imagined. Different, not necessarily better or worse, just … different. So I’m frustrated. (That’s the word I was looking for !!!!) It does not prevent me from spending a great time, though!
And well, now you won’t be jealous looking at the pictures and videos of my vacation with Sofiya because you will know that it was far from perfect. We even argued one time, got on a bit each other’s nerves and I do not think we will go on holidays together that early (at least not just the two of us for so long) but it was cool, really cool.

To travel enables to learn more about oneself. It is a real adventure, and when we share this with friends it is even MORE of an adventure. You get lost, take fines of 60€ in the Berlin metro, argue for trifles of everyday life, eat too much, take random night buses, get approached by strange people, take a picture in every Photo Booth you see, desperately search for a cool party and end the night with a loaded drink in an empty bar with loud music, regret ordering a dish two minutes later, bike 30 kilometers in one day, go to a free concert and wait until the « next song » because it is « the only one you know », cry in the middle of the street because the server was way too nice and you realize you spoke badly to him, have money problems, realize that you’re bad at bowling, fly from one city to another instead of taking the train like everyone because the ticket was only 10 euros, meet people of your class (from Paris) at a café in Berlin when you were lost, visit the villa of your dreams which is actually a museum, attend a karaoke which is rather a concert in the open air with more than 1,000 people than anything else, see a teacher tear up in front of all the students of his school because he is retiring and they offered him presents, go to a restaurant whose music in the toilet was replaced by a soft voice that tells the story of Peter pan, sleep in the a dormitory with a 50 years old lady who leaves a handful of salt on the bench before checking out of the hostel…

CHECK SOFIYA’S TUMBLR FOR MORE PICTURES

xoxo

(goodbye dear summer holidays, hello university)

 

14 réflexions sur “why travelling is so good for you (or at least for me) + summer videos!!

  1. Très bel article j’ai adoré, et me suis reconnue dans ce que tu dis. Je suis partis sans adulte aussi cet été (beaucoup moins loin que toi ahah) et j’avais l’impression d’être une mère de famille avec 5 gosses à charge (alors que ce sont mes copines et pas mes enfants ahah). J’ai adoré mon séjour mais avec le recul, sur le moment il y avait des tas de choses qui me gênaient et je sais maintenant que j’aurais dû profiter.
    Pour finir sur une note joyeuse, ta video était très bien, c’est ce genre de Vlog que je préfère !
    Bisous ❤️

    J'aime

    1. tu es partie où ? en france ? hahahah oui, mais c’est normal, c’est compliqué de vivre avec quelqu’un 24/24h y a forcément des moment où ça pète
      merci beaucoup, mais ce ne sont pas mes vidéos!! j’aurais dû le préciser, ce sont celles de sofiya (je n’aurais jamais fait un truc aussi bien lol remember ma vidéo de londres vraiment médiocre)
      xoxoxoxoxo

      J'aime

  2. Tu as de la chance de partir comme ça ! Moi aussi j’adore découvrir le monde, mais je n’ai pas l’argent qui suit… Bref, si tu te sens frustrée, j’ai envie de te dire, essaye un endroit que tu ne veux pas visiter, va à l’encontre de ce que tu veux et tu seras surprise de voir des choses auxquelles tu ne t’attendais pas ;) je n’ai jamais testé ça, mais ça peut être une bonne thérapie :) voir les choses sous un autre angle

    Aimé par 1 personne

    1. merci pour ton commentaire! à vrai dire l’argent ne coule pas à flots chez moi non plus, loin de là, ce voyage je l’ai payé moi-même, avec l’argent que j’ai gagné en travaillant quand j’avais 16 ans, donc tout est possible aha ;) en plus y a vraiment moyen de trouver des trucs pas chers!
      ton conseil est marrant écoute j’essaierai hahahah
      bisous

      Aimé par 1 personne

      1. Oui si tu as travaillé pour ce voyage, c’est compréhensible alors ;) je sais que certaines destinations ne sont pas chères, mais quand je pars en vacances, on est tout le temps 4 donc ça fait vite assez cher… mais l’été prochain je pars juste avec ma meilleure amie donc ça sera mieux je pense ^^

        Aimé par 1 personne

  3. les photos sont COOL et je te comprends tellement dans le sens ou j’adore voyager, vraiment, et ça me rend heureuse toutes ces aventures/découvertes/experiences.
    je crois que c’est normal en fait, de se faire bcp d’attentes (bon après moi je réalise jamais que je vais partir lol) mais en tout cas le + important c’est que tu aies passé de bon moment et puis comme tu le dis on en apprend tellement !
    les vidéos sont trop bien (je te l’ai deja dit je crois) et les qq photos AUSSI
    xoxo

    Aimé par 1 personne

any comment??

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s