MENSWEAR PARIS FASHION WEEK SS17 // MY EXPERIENCE (+ BACKSTAGE)

« damn tati, back it again with the fashion week stories »

J’ai assisté à 3 défilés cette saison et été habilleuse pour 1 (mais je regrette encore de ne pas avoir pu bossé sur 2 ou 3 autres très bons shows alors que j’en avais l’opportunité mais PAS le temps snif c’est dur d’être si occupée m’voyez) et je pense que c’était ma meilleure expérience de ce genre depuis que j’ai commencé!!            (as always, english version in grey throughout)

boys officine générale

mercredi 22 juin, 16h30, garage Lübeck - WALTER VAN BEIRENDONCK

Je connaissais ce créateur uniquement de nom et grâce à une de ses pièces qui tourne sur les réseaux sociaux (t-shirt transparent avec l’inscription « stop terrorising our world » de la collection printemps/été 2015) alors je ne m’attendais à rien ; et c’était pas mal. Très coloré, un peu fou, assez innovant et surprenant parfois, bonne ambiance avec une excellente bande son. Mes pièces préférées sont les bombers en alluminium (comment décrire cette matière???), les hauts transparents et les pantalons brillants rose/bleu/doré mais tout était beau, pas forcément mon style mais c’était très artistique. (et on note quand même l’originalité des petits cheveux frisés sur les côtés lol)

I only knew this designer by name and by one of his pieces that has been shared on social media a lot (plastic see-through top, with « stop terrorizing our world » written on it, from the spring/summer 2015’s collection), so I didn’t have any expectations ; turns out that it was’t too bad. Very colorful, a bit crazy, quite innovative and surprising sometimes, good vibe, great music. My favorite pieces are the aluminum bombers, the see-through tops and the pink and blue trousers but everything was beautiful, not really my style but very artistic. (+ note the curly little side hair, how cute)

waltervanbeirendonckss17

jeudi 23 juin, 17h, garage Lübeck (encore) - ICOSAE

J’en avais déjà entendu parler et je connaissais leur style, leurs collections sont en général assez minimalistes ; ce n’était pas un défilé du calendrier officiel mais j’avais hâte quand même. Il faisait très chaud ce jour là, il n’y avait pas beaucoup de monde et… le défilé a commencé avec plus de 40 minutes de retard, ce que j’ai trouvé inadmissible (à la limite les grands noms peuvent se permettre de faire ça, on peut comprendre, les invités importants arrivent en retard, il y a la pression à fond, ils veulent le prestige et veulent se faire attendre et désirer, machin, mais là, vraiment, c’était de trop). J’étais étonnée de voir de très bons mannequins tels que Felix Gesnouin défiler mais outre ce détail, la collection était encore une fois pas mal. Pas géniale ni terriblement différente ni marquante par rapport à d’autres mais je dirais que ça va! Il y avait de bonnes idées malgré le fait que certains looks semblaient encore « en construction » disons, et j’apprécie l’originalité des chaussures qui étaient basiques mais les lacets étaient enroulés autour du pied et non lacés normalement.

I had heard about this, knew the style was quite minimalistic ; it wasn’t a show that was on the official schedule but I was still excited. It was very hot that day, there were not a lot of people and… the show started more than 40 minutes late, which I found unacceptable (we can understand that big names start very late because important guests are often late, there is a lot of pressure, they want the prestige so they make people wait, to create more desire, etc, but this was really not necessary here). I was very surprised when I saw great models such as Felix Gesnouin walk out on the runway but, other than that, the collection was (once again) just not bad. Not amazing nor any different from what we’ve seen before or whatever but it was okay. There were some good ideas even though some looks looked unfinished, and I liked the originality of the shoes that weren’t laced normally but the laces were just rolled around the shoe and tied like that.

icosaess17

vendredi 24 juin, 15h, palais de Tokyo - CHRISTIAN DADA

Comme pour Walter, je ne connaissais que le nom jusqu’à la veille, quand j’ai eu la curiosité de checker les collections des saisons précédentes : j’ai adoré! donc j’avais vraiment vraiment vraiment hâte, je savais que ça allait me plaire. AND I WAS FUCKING RIGHT c’était excellent je voulais pleurer tellement c’était beau et pur!!!!!!!! EN PLUS j’étais en front row (en face de Cristina Paik) (je ne la connaissais pas mais on me l’a fait remarquer et apparemment elle est un peu famous donc voilà, faites ce que vous voulez de cette information) pour la première fois de ma vie started from the bottom now we here. La collection était sublime, ça m’a vraiment touchée, du hard rock en bande son, très bon casting très diversifié, notamment avec Sol Goss, et deux ou trois autres très cools qu’on voit de plus en plus, comme Willow Barrett et Hayett McCarthy, et je sais pas, j’étais juste émerveillée, c’était génial!!!!! C’était engagé, c’était rebelle, beaucoup de détails intéressants, j’ai adoré les inscriptions genre « unloveable » ou « the world is wrong » (surtout la veste avec « i wear black on the outside cause black is how i feel on the inside » écrit au dos) et à un moment un gars portait sa veste/bomber en sac à dos?? je sais pas comment c’était foutu mais avec une ou deux lanières et la veste un peu roulée en boule ça donnait un truc pas mal… pour conclure, Christian Dada SS17 s’est placé directement dans mon Top 3 de la saison (ou du moins top 5 aller), toutes capitales confondues!!

Just like Walter, I only knew this by name, but the day before I had the curiosity to check his last collections and wow I loved it! It made me even more excited because I knew I would enjoy this show. AND I WAS FUCKING RIGHT it was excellent, I wanted to cry because of how beautiful and pure it was!!!!!!! and I was sitting front row!!!! (started from the bottom now we here) The collection was crazy beautiful, I was really touched because not only was it aesthetically pleasing, it had a message, and the music was intense (first hard rock and then dzfuhei for the finale), the casting was so good too, YAY DIVERSITY!! + there was Sol Goss which is one of my favs and some cool models of the moment (like Willow Barrett and Hayett McCarthy) I don’t know what to say, I was just amazed, it was fabulous and magic wow!!!! Very rebel and engaged, a lot of interesting details (loved the things written on the clothes like « unloveable », « the world is wrong » or, my favorite, « i wear black on the outside cause black is how i feel on the inside » on the back of a jacket). Definitely in my top 3 of this season, all cities included!! (or at least top 5 because I’m so bad at listing)

dadass17christiandadass17

dimanche 26 juin, 8h, école des Beaux Arts - OFFICINE GENERALE

oui!! vous avez bien lu!!! tati est passée backstage d’un de ses shows préférés de la fashion week masculine parisienne!!!!! (started from the bottom now we here bis)

Plus sérieusement, j’ai donc été habilleuse pour Officine Générale. Dur réveil à 6h45 pour y être à 8h (le show commençait à 10h) et en fait… on a rien fait pendant une heure et demi, comme d’habitude eh! Mais du coup on a fait un petit tour du voisinage, on est passés par la pièce du hair&makeup pour piquer quelques pains au chocolat lol et on a croisé tous les garçons et là j’étais *wow* parce que le casting était clairement envoyé des dieux c’était dingue. Pendant la longue attente j’ai aussi sympathisé avec mes collègues habilleurs surtout une italienne absolument adorable et tout le monde était très cool! fun fact: on était huit. 8 habilleurs pour 33 garçons. Ah d’acc. Résultat, on en a habillé 3 ou 4 chacun et ça allait très bien, en réalité tout le monde sait s’habiller tout seul ils ont juste besoin d’aide pour aller plus vite, aider à nouer les ceintures un peu compliquées et chausser les chaussures chiantes à mettre ; trois Elite boys à habiller pour tati : Simon Julius Jorgensen, Hugo Villanova et Finnlay Davis the one and only et tous étaient sympathiques comme tout (je suis encore jamais tombée sur des connards, ils sont toujours adorables!!) et même plutôt marrants. Les vêtements étaient cools, simples mais terriblement classes, et on sentait la qualité! J’ai adoré la plupart des looks, surtout ceux avec les vestes en daim. Pour les chaussures, de basiques baskets noires ou blanches sans grand intérêt ou des sandales en cuir (thank god les miens n’en avaient pas) (disons que je ne suis pas fan de pieds, les voir 5 secs avant qu’ils mettent des chaussettes c’était déjà assez) qui étaient d’ailleurs trop petites ou pile poil pour la plupart, et il y a avait deux ou trois paires de mocassins en daim simples mais très sympas. La mise en beauté était assez basique, très discrète, j’ai juste remarqué un effet de coup de vent sur le côté sur les cheveux de certains mais c’est tout, vraiment très naturel (et pourtant ça a pris du temps)…
La minute futile spéciale potins de mannequins: (+ j’ai mis les liens vers leur profil sur models.com au cas où vous vous sentiez perdus avec des noms inconnus et que ça vous frustre lol)j’ai parlé à Fernando Cabral parce que je savais qu’il était portugais et aw il était trop trop trop gentil!! j’ai aussi un peu discuté avec Piero Mendez par la même occasion, mimi comme tout et marrant rien que par son accent espagnol. Aussi, Finnlay était encore mal de sa nuit blanche de folie donc c’était limite flippant (j’ai cru qu’il allait me faire un malaise lol) mais assez comique de l’habiller. Que vous dire de plus… D’autres mannequins que j’adore mais à qui je n’ai pas parlé étaient présents : Thibaud Charon, Arthur Gosse, Paul Boche, entre autres. Il y avait aussi Trè Samuels! J’ai pas vraiment osé l’approcher pendant le truc mais je l’ai croisé juste après, sur le Pont des Arts, et il m’a souri donc on a parlé rapidement et il était super sympa aussi (et semblait étonné que je le connaisse et que je sache qu’il était australien…… bruh)
Bref: j’ai vraiment adoré l’expérience, joli défilé, tout le monde était cool, des habilleurs aux mannequins en passant par les autres gens qui travaillaient là et même le créateur lui-même, je suis assez fière d’y avoir participé, eh!

i was backstage at one of my favorite parisian menswear shows!! yes!!! tati made it!!!!
I was a dresser so I had to come 2h before the actual show (that was at 10h) it was hard to wake up and we didn’t do anything until like 9h30 but while we were waiting we walked around, went to the hair&makeup room, quickly saw the models (AMAZING CASTING, STRAIGHT FROM HEAVEN) and took a thing or two to eat. I sympathized with my fellow dressers and everyone was so interesting and nice, wow! + Fun fact: we were eight. 8 dressers for 33 boys. Okay. But it was actually fine, we didn’t have any problem, each of us had 3 or 4 models and since they are normal people who can put a t-shirt on without any help, it was enough, they just needed us to be quick, tell them how/when to put this or that and help with the belts and shoes basically. I dressed 3 Elite boys (just noticed that now) who were really cute and quite funny : Simon Julius Jorgensen, Hugo Villanova and Finnlay Davis the one and only (i never had any bad experience with asshole-models thank god!!!!). The collection was nice, I loved the clothes! you could feel the great quality and every look was cool, my favorite pieces were the suede jackets. The shoes were basic uninteresting black sneakers or black leather sandals (thankfully my models didn’t have those) (erm let’s just say i’m not a big fan of feet, seeing theirs for 5 secs before they put on socks was enough) and there were also 2 or 3 pairs of classy suede mocassins/slip-ons that I really liked. Hair and make up was simple and discrete, I just noticed the hair that looked pulled to the side because of the non-existant wind…
If you want any model-story : I talked to Fernando Cabral because I knew he was portuguese and he was sosososo nice wow!!! Also chatted with Piero Mendez, adorable and funny, who even tried to speak portuguese with us. What else can I say? Oh, my boy Finnlay was still feeling sick from his crazy party night so yeah that was quite scary (i thought he was going to pass out lol) but funny to help him get dressed. Other amazing models were there like Arthur Gosse, Thibaud Charon, Paul Boche, etc, quite impressive. Also, Trè Samuels was there! He’s one of my favs but I didn’t get to talk to him during the thing; although, we crossed paths while heading to the metro and he smiled to me so I said hi and we chatted a little bit, he was really friendly and even surprised that I knew who he was and where he was from (bruh) (how cute)
Anyways, this show was amazing, everyone was really cool, from my fellow dressers to the models and the staff, even the designer seemed nice, and I am proud to have been a part of this!

officinegeneraless17ogss17ogbackstage

J’étais plutôt triste quand toute cette aventure s’est terminée. J’ose espérer que vous avez vécu tout ça avec moi à travers cet article, qui lui aussi touche à sa fin malheureusement. (moment solennel) (petite larme)

signé:
tati fashion insider

xx

4 réflexions sur “MENSWEAR PARIS FASHION WEEK SS17 // MY EXPERIENCE (+ BACKSTAGE)

  1. trop bieeen cet article eh c’est fou mais oui j’ai un peu vécu l’aventure en te lisant :)))
    j’ai regardé christian dada et il y a vrmt de belles pièces !!! + officine générale damn le casting et la collection
    en tout cas congrats tati wintour, encore une FW à la hauteur
    luv

    Aimé par 1 personne

any comment??

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s