Mes études : goals and… reality (ft. Kardashian’s reactions)

Toute notre vie on nous demande ce qu’on veut être quand on sera plus grands. Moi j’ai connu l’époque « coiffeuse », puis « styliste », puis « architecte d’intérieur » puis « journaliste mode » et puis… I don’t even know anymore. (ATTENTION GROS BLABLA ININTERESSANT SUR MA VIE CI-DESSOUS)

tumblr_inline_n8qg8hdS1b1qk4dkk

Il est encore tôt pour stresser au sujet des études supérieures, je suis encore en Première, il me reste donc encore un an pour me décider, certes. Mais je ne supporte pas d’être dans le flou, et puis ça arrive plus vite qu’on ne le pense, eh !

J’ai lu un tweet dans lequel je me suis reconnue : « I feel like I’m too young to worry about my future but I’m too old not to know »

Suite aux conseils de nombreux profs, je me suis rendue avec des amies à des forums, car « il faut penser à son futur dés la première, se faire une idée ». A vrai dire, ça ne m’a pas vraiment aidée : les forums regroupent des centaines d’écoles sous le même toit, on ne sait même pas où aller tellement il y a de choix, chacun fait sa petite pub et cherche à recruter le maximum de gens, nous en mettre plein la vue, puis ils prennent nos mails et boom vous voilà inscrits à la newsletter d’une école qui n’a rien à voir à ce que vous comptez faire. Il est donc inutile d’aller à plusieurs forums différents, ça va juste vous mélanger la tête (encore plus) ! Faites vos recherches vous mêmes, demandez conseil à votre entourage, lancez des débats avec vos potes, parcourez tous les sites de tout et n’importe quoi, faites des « tests » online qui vous disent pour quel métier vous êtes faits… (sinon, ne faites rien. Yolo. Ah, peut-être que vous trouverez un vieux mari riche ou un suggar daddy, eh! Votre futur : allez-y au talent, à la chance, au hasard.)

tumblr_nmdancOavG1qk08n1o1_500

Moi ce qui m’intéresse, c’est la mode. Je sais maintenant depuis quelques années que c’est dans ce monde que je veux évoluer, c’est une réelle « passion » pour moi. Mais je ne parle pas de mode genre design et création – non non, je ne sais rien faire de mes mains – plutôt tout ce qui est style, image, défilés, magazines (d’où la vieille idée de devenir « journaliste de mode »). Sauf que, les gens ne me prennent pas vraiment au sérieux lorsque j’en parle… comme mes parents, par exemple. Je sais qu’ils ne veulent que mon bien et qu’ils s’inquiètent, car pour eux c’est très vague, pas très prometteur, et c’est très dur d’y faire sa place.

Naturellement, j’ai trouvé normal de me diriger vers les écoles de mode. Etudier les tendances, analyser des tenues, connaître des matières et couleurs en tous genres, apprendre l’histoire de la mode, aller à des défilés voire les organiser, savoir ce qui se vend ou pas dans le marché d’aujourd’hui, participer à des photoshoots, découvrir pleins de créateurs voire travailler avec eux… wow ! Or là, je me suis pris un mur : toutes ces écoles sont privées, ce qui veut dire qu’elles sont chères, voire très chères, comptez 6 000 € au grand minimum, allant jusqu’à 24 000 € (c’est des fous). MAIS JE SUIS PAUVRE, MOI.

tumblr_n2ivmtryjS1rkdjx8o1_500

L’autre jour, je suis allée aux portes ouvertes d’une école de mode ici à Paris, Success Fashion Institute, qui combine mode & business & communication, ce que je trouve super car la formation est complète, ouverte, et nous prépare à lancer notre propre entreprise, et en plus, bien que l’école soit privée, c’est reconnu par l’Etat. J’ai été agréablement surprise, les locaux étaient biens, jolis, et accueillants (bon, c’est une toute petit école, vraiment, avec maximum deux ou trois classes), les étudiants et professeurs absolument adorables et passionnés… le seul problème étant que c’est plutôt sélectif mais surtout : c’est très cher (enfin, moins cher que d’autres écoles de mode, qui sont clairement des « machines à fric » d’après moi), même problème donc.

(Je passe le fait qu’avant les écoles de modes, j’étais bien décidée à faire du journalisme, pour ensuite me spécialiser dans mon domaine.) Anyways, lors d’une « conférence sur les métiers littéraires » à laquelle notre prof principale nous a envoyés, j’ai eu une illumination : des études en communication ! J’y avais jamais pensé avant, mais la façon dont la directrice de l’université Paris-Diderot l’a présenté, ça m’a attirée, et je me suis retrouvée à lui poser tout un tas de questions à la fin des deux heures. Bonus : c’est gratuit. (yayyyy vive l’université) Et puis je pense que c’est des études qui restent très ouvertes, et qui peuvent apporter beaucoup de culture générale, et ça, ça m’intéresse ! Bon, je ne saurai vous expliquer exactement en quoi ça consiste les études en communication, vu qu’il y a plein de matières et que justement c’est assez ouvert, mais c’est, comme le nom l’indique, tout ce qui est de la communication (duuuhhhhh) et ça va du monde du cinéma, à la publicité, à la politique, même musique, ou mode etc etc etc.

En réalité, je n’ai aucune idée du métier que je veux faire. J’aimerais faire plein de choses, ou tout mélanger en un seul. Pourquoi pas dans une agence de mannequin (pas en tant que mannequin, hein), responsable de n’importe quoi, organisatrice d’évènements, interviewer, assistante sur des photoshoots, styliste, conseillère en image, rédactrice dans un magazine, directrice artistique…

Enfin bref, le fait est que je suis divisée. Parfois je me dis « mais la mode c’est la mode, c’est tout, je veux pas me faire chier à apprendre des trucs qui ne m’intéresse pas, j’en ai marre du lycée et de tout ça, je veux faire ce qui me plaît, tout de suite » puis le jour suivant « le choix le plus sûr c’est la com, l’université ça a l’air fun, en plus j’aurais jamais assez d’argent pour l’école de mode, et puis j’ai pas besoin de ça » donc bon… J’ai encore plusieurs bons gros mois devant moi, « oklm » comme dirait le poète du XXIème siècle (Booba, aka B2O, au cas où vous n’auriez pas reconnu l’allusion, enfin).

tumblr_n8b2puvHjx1r65xvjo1_500

Si vous voulez un conseil : ne vous prenez pas trop la tête à ce sujet. C’est génial de savoir ce qu’on veut faire plus tard, mais c’est pas grave ni choquant de ne pas savoir quand on a 15/16/17 ans, honnêtement. Déjà, vous n’êtes pas tous seuls (ON EST PAS TOUS SEULS wow deuxième allusion au rap français en une dizaine de lignes, ne me laissez pas aller plus loin) dans ce cas là, et puis y a plein de gens qui peuvent vous aider (vous savez ces dames qu’on croit inutile, genre les « conseillères d’orientation » je crois), et puis vous pouvez toujours changer en cours de route (par exemple vous décidez d’aller en droit et ça ne vous plaît pas, allez en journalisme) ou même prenez une année sabbatique! vraiment, c’est pas si grave qu’on ne le pense.

tumblr_n8dtskx3uo1rdutw3o1_400

xoxo,

l’amie Tati.

18 réflexions sur “Mes études : goals and… reality (ft. Kardashian’s reactions)

  1. Ce post est super ! :D Moi je suis en terminale, et je dois me décider… Bah c’est déjà fait mais sans réelle conviction ! Franchement à 16 ans comment on peut savoir ce que l’on va faire ?
    Bisous <3

    J'aime

  2. Ton article est génial (tes allusions tout autant haha), tu décris parfaitement la situation que j’ai vécu l’an passé, et moi-même tu vois, je ne suis pas encore sûre de mon choix… J’aurai aimé moi aussi m’inscrire à l’une de ces fameuses écoles de mode, mais payer pour obtenir un diplôme non reconnu, très peu pour moi.
    Maintenant que j’y pense, il y a une université de la mode à Lyon il me semble, tu devrais peut être te renseigner…
    Des bisous,
    Laure

    J'aime

    1. ahh merci! et quel est ton choix, du coup?
      Il y a tellement de choix, tellement d’avis différents et c’est vrai mais il y en a quand même plusieurs qui sont reconnues par l’état ! merci, je vais regarder :)
      gros bisous xx

      J'aime

  3. Tu devrais vraiment pas t’inquiètais de ne pas savoir, à 21 ans et même après surtout quand on est à l’université la plus part ne savent pas ce qu’ils veulent faire. Ils ont une idée vague et un jour tu trouves ce qu’il te faut. Il faut simplement avoir l’esprit ouvert, faire des stages, discuter avec des tas de gens et tu trouveras bisous :)

    J'aime

    1. oui voilà, je sais ! Dans cet article je parle uniquement d’études, je n’ai aucune idée de ce que je veux faire en tant que métier à proprement parler mais ça ne m’inquiète pas, ça, parce que je veux pas rester fixée sur une idée, je sais bien que je vais trouver en fonction des rencontres que je fais, etc etc :) merci en tout cas! bisous x

      Aimé par 1 personne

  4. Ah, mais c’est dingue, j’ai l’impression que tu étais dans ma tête quand tu as écrit ça. ahah moi aussi, je me suis pris une gifle en voyant le prix d’une année dans les écoles de mode que je voulais, « c’est la hass », j’ai cru que j’allais faire une crise cardiaque, je me voyais déjà en la nouvelle Karl Lagerfeld, ou celle qui allait détrôner Anna Wintour, une journaliste de mode au top dans tous les défilés de la fashion week . La communication aussi, c’est mon deuxième choix ou le marketing, je ne sais pas trop, mais voilà, j’ai vraiment envie de travailler dans la mode comme journaliste ou rédactrice en chef. J’ai aussi comme toi envie de mélanger un tas de trucs pour en faire un seul et même métier et tu sais quoi je pense que celui qu’il nous faudrait, c’est blogueuse , c’est un peu, tout plein de choses réunies, quand ton blog est reconnu, c’est un tas choses qui s’ouvre à toi dans ce milieu, et avec ta notoriété, tu peux te permettre un tas de projet et en bonus, tu travailles le plus souvent à la casa dans ton lit avec un pyjama tout confortable. Et Gradur pour la fin, c’est parfait. <3

    Bis XXX

    Aimé par 1 personne

    1. hahahah t’es pas la première à me dire ça ! Ca me rassure qu’on soit plusieurs dans la même merde (disons le clairement) hehe
      Moi j’ai pensé que si je voulais vraiment faire une école de mode, je travaillerais à côté, dans une boutique (la vente, encore hahahahah) ou quoi, vu que c’est pas des cours 6/7j ! Mais bon, je me demande si ça en vaut vraiment le coup, quoi, surtout si je peux arriver au même résultat à la fin… Non mais moi je suis persuadée que les études c’est pas si important que ça, c’est ce que tu fais avec, c’est les rencontres que tu fais, c’est être au bon endroit au bon moment, savoir prendre des risques, avoir de la chance, créer son propre truc… j’y crois à fond !
      Je te contredis : moi je veux pas travailler chez moi en pyjama hein, déjà c’est 30 kg de pris en une carrière et puis c’est sympa de s’habiller tous les jours (enfin, en principe, à moins que tu sois dans le nudisme), de se promener, etc même les réunions je suis sûre ça pourrait être sympa (quand on aime ce qu’on fait, tu sais)… Et puis être bloggueuse aujourd’hui c’est très « dérisoire », pas vraiment pris au sérieux, après tout dépend de ce que t’en fais, comme je dis plus haut aha je sais pas trop… et puis : arrrrgh gradur……
      xxxx

      Aimé par 1 personne

  5. Comment dire, cet article résume ce qui se passe dans ma tète ahah ! Je serais intéressée par le commerce mais 8000€ l’année… non merci. Je me suis informé, tu peux obtenir une bourse, même si tu n’étais pas boursière au lycée ! Sa ne paye pas tous évidement mais bon… En tous cas je te comprends totalement et je trouve cet article très bien écrit (et très drôle !)
    Je découvre ton blog mais c’est une jolie découverte !
    Bisous♥

    Aimé par 1 personne

    1. Il y a pas d’écoles de commerce publiques ? ohlala oui on se comprend alors
      ah? On m’a souvent mentionné la bourse mais effectivement je ne pensais pas y avoir droit du coup j’ai même pas fait de recherches… faudrait que je m’y mette merci du conseil aha
      et puis merci beaucoup beaucoup c’est adorable ahahah gros bisous xx

      Aimé par 1 personne

      1. Les écoles publiques sont trés trés rares. Si tu trouve un endroit pour faire ne serait ce qu’un BTS, il faudra quand même que tu continue en école aprés… Oui je n’y pensais pas non plus mais finalement j’y ai droit ! Bisous♥

        J'aime

  6. hey, je viens de voir ton article et je comprends ta situation vu que je suis passée exactement par là^^ et je pense que faire des etudes de communcation c’est la meilleure option, d’ailleurs je suis en dernière année de licence en communication ( dernière année que je fais a l’étranger by the way XD) et l’année prochaine je vais postuler pour un master mode communication il se trouve dans ma fac à l’université lyon 2 ( c’est donc reconnue par l’état) qui possède une faculté mode, seul hic tu peux être pris qu’apres avoir fait une licence, et il ya seulement 30 places, donc voila si tu es intérrésée voici le lien: http://mode.univ-lyon2.fr/

    Aimé par 1 personne

    1. ohh c’est sympa de me conseiller, merci ! j’avais même totalement oublié cet article aha mais depuis j’ai appris plein de choses et découvert de nouvelles options donc tout est déjà bien plus clair, maintenant j’attends juste de savoir où je suis prise hihi mais effectivement je vais faire de la comm’, je pense faire un DUT (ça m’intéresse plus que la fac puisqu’il y a des stages et c’est un peu plus encadré) et après on verra, je continuerai sans doute dans une école privée de communication pour faire un programme 100% en anglais! faire sa dernière à l’étranger c’est vraiment super cool dis donc j’ai vu ça ;)
      x

      J'aime

      1. OOps j’avais oublié de voir la date de l’article ^^mais c’est génial si tu as trouvé des options c’est vrai qu’en France là c’est la periode de ABP , j’espère que tu sera prise dans ton DUT :) Sinon oui cette année à l’étranger c’est vrai une expérience genial ;)

        Aimé par 1 personne

any comment??

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s